Politique nationale : Houdé, désormais plus proche de l’oppositi

1 221

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’honorable Valentin Aditi Houdé se sent désormais plus proche de l’opposition. Autrefois soutien indéfectible de Patrice Talon à l’Assemblée nationale, le courant ne semble plus passer entre la mouvance et l’actuel premier questeur du parlement. Après son refus de se fondre dans l’un des deux blocs créés au nom du Chef de l’Etat, le député était allé créer lui-même, sa formation politique dénommée Dynamique unitaire pour la démocratie et le développement (Dud) et par l’acte, a pris son autonomie politique, vis-à-vis de la rupture. Depuis cet affront fait à Patrice Talon et à l’instar de ses critiques acerbes envers ses collègues députés du Bloc de la majorité parlementaire (Bmp), l’homme de Zè s’est ainsi désolidarisé de la mouvance. Il s’est découvert un nouveau talent de centriste. L’autre signe qui ne trompe pas et qui prouve que Valentin Aditi Houdé a rompu définitivement les amarres avec le régime actuel est son acceptation parmi les partis politiques de l’opposition ayant échangé mardi dernier, avec la délégation de la Cedeao. Ceci, au détriment de Soumanou Toleba qui s’est auto-proclamé opposant avec son parti Force cauris pour le développement du Bénin (Fcdb) et qui malgré tout, a simplement et purement été congédié du lieu de la réunion. Même si Valentin Aditi Houdé n’a pas encore officialisé cette rupture avec la mouvance au pouvoir, l’évidence s’est déjà dégagée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite