Législatives 2019 : Seuls les partis ‘‘Union progressiste’’ et ‘‘Bloc Républicain’’ retenus

298

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

C’est désormais officiel ! Seuls les partis politiques “Union progressiste“ et le “Bloc Républicain“, tous des partis de la mouvance, prendront part aux élections législatives du 28 avril 2019. C’est ce qu’il faut retenir de la délibération faite par la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce mardi, 05 mars 2019 à l’issue de l’examen de conformité et de recevabilité des déclarations de candidatures aux législatives. Des sept candidatures enregistrées, seulement deux partis recevront leurs récépissés définitifs, sésame pour prendre part aux élections. A en croire le Président de la Cena, Emmanuel Tiando, si les sept partis politiques ont reçu un récépissé provisoire après dépôt de dossier de candidature conformément à l’article 46 du code électoral, cinq formations politiques feront objet d’examen de conformité et de recevabilité de déclarations de candidatures. Il s’agit de l’Union progressiste (Up), Parti du renouveau démocratique (Prd), Bloc républicain (Br), Forces cauris pour le développement du Bénin (Fcdb) et Moele-Bénin. Les récépissés délivrés à l’Union pour le développement d’un Bénin nouveau (Udbn) et l’Union Sociale libérale (Usl) sont estampillés “dossiers incomplets“ en raison de l’absence du récépissé de déclaration administrative de candidature et du certificat de conformité, institué par décision de la Cour Constitutionnelle, selon le président de la Commission électorale nationale autonome. De l’examen de conformité et de recevabilité qui s’est déroulé du 3 au 5 mars 2019, il ressort que seulement deux partis politiques ont vu, leurs déclarations de candidatures, validées. Il s’agit de l’Union progressiste et du Bloc Républicain. Ces derniers se verront donc, délivrer le récépissé définitif pour prendre part aux élections législatives prévues le 28 avril prochain. Selon les propos du président de la Cena, Emmanuel Tiando, l’examen de conformité et de recevabilité s’est déroulé suivant trois principes notamment le souci de la préservation de la crédibilité de la Cena, le respect scrupuleux des textes notamment la charte des partis politiques et code électoral et l’obligation d’impartialité et de neutralité. Un délai est accordé aux partis qui n’approuveraient pas ces décisions pour adresser un recours à la Cour constitutionnelle.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite