19 èmes Championnats nationaux de scrabble : La hiérarchie bouleversée avec l’absence du big four

155

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Les champions de la saison 2018-2019 connus)

Du 28 février au 3 mars 2019 a eu lieu à Cotonou, les 19emes Championnats nationaux de scrabble. Au terme de quatre jours de compétition, les champions de la saison 2018-2019 sont connus avec des bouleversements dans la hiérarchie au niveau de certaines épreuves. Objectifs atteints par le Comité exécutif de la Fédération béninoise de scrabble (FéBéSc) qui a ses regards désormais tournés vers les prochains championnats d’Afrique de scrabble francophone. Ce sera au Congo Brazzaville.

Quatre jours de compétition intense meublés de surprises avec un niveau largement au-dessus de la moyenne. Quatre épreuves pour quatre têtes différentes au titre de champion. Tel a été le plat de résistance des 19emes Championnats nationaux de scrabble. En Blitz, c’est l’ancien champion du monde en scrabble classique, Julien Affaton, qui a ravi la vedette, respectivement à Ayodélé Hervé Boni (2e) et François Xavier Adjovi (3e). Au niveau de l’Elite, c’est un jeu de chaise entre Julien Affaton et Ayodélé Hervé Boni, lequel a été sacré champion. Nicanor Covi s’est invité au podium avec la troisième place. En scrabble classique, le Directeur technique national (Dtn) de la FéBéSc a surpris plus d’un en créant la sensation du championnat. Alors qu’on attendait les habitués que sont Julien Affaton ou le «Père de trophées » François Xavier Adjovi, c’est  plutôt Joël Arsène Noumonvi qui a été couronné champion devant le surprenant Nicanor Covi et Julien Affaton. Enfin, la dernière épreuve qu’est ‘’Défi national’’ a été remportée, à la grande surprise, par Emile Diaz Agbanglassi. François-Xavier Adjovi s’est contenté de la deuxième place tandis que Carnot Octavien Atinmandjegangni a fini troisième. «Ce n’est pas le titre que je voulais. Je pensais faire mieux que ça. L’objectif personnel en venant au championnat, c’était pour être champion en Blitz ou Elite Duplicate», a fait observer Emile Agbanglassi, qui entend tirer les leçons qui s’imposent et continuer le travail pour revenir plus fort. Pour Jean Eudes Agbemavo, vice-président de la FéBéSc, les résultats obtenus au cours de ce championnat montrent la vitalité du scrabble béninois. A l’en croire, ce n’est pas que les anciens champions sont émoussés mais la compétition a été féroce. «C’est dire qu’on se prépare pour le Champas afin de faire bonne figure et prendre les titres africains puis mieux nous préparer pour les championnats du monde», a-t-il souligné.

 Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite