Après dix jours de formation de niveau 1/Itf en tennis : 22 coaches désormais outillés reçoivent leurs sésames

305

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Démarré samedi 23 février dernier, le stage de formation des entraîneurs de tennis de niveau 1/Itf a connu son épilogue, dimanche 3 mars 2019, avec la remise des attestations aux participants. C’était au Tennis club de l’Amitié du stade Mathieu Kérékou. Premier objectif atteint par la Fédération béninoise de tennis (Fbt) qui à travers ce stage, vient d’outiller 22 coaches. Lesquels mettront désormais leur service au développement du tennis à la base.

Durant 10 jours de formation, 22 coaches dont une dame ont été véritablement aguerris pour assurer une relève de qualité. Ils ont été formés sur plusieurs aspects dont la méthodologie autour du tennis, l’approche raquette-communication, l’approche du tennis chez les enfants. «Nous sommes agréablement surpris par le niveau général de ces candidats. Nous pouvons vous confirmer et certifier que ce sont des acteurs capables de faire le management du sport, de faire l’entraînement du tennis, d’éduquer nos enfants par le tennis et de s’appuyer sur le tennis comme un outil de développement économique», a rassuré l’expert formateur Achille Takpa. Pour Paul Bagaté Bebo, représentant des coaches stagiaires, la formation a été intense. «Nous avons eu les capacités adéquates pouvant nous permettre de prendre un enfant de trois ans et de l’initier au tennis en lui montrant tout ce qu’il faut afin qu’il soit intégré au tennis pour devenir un grand joueur», a-t-il déclaré. Pour sa part, le représentant du Cnos-Ben, Fernando Hessou, a félicité tous les  acteurs qui ont contribué à la réussite dudit stage. Pour lui, cette formation a déjà accouché d’une grande montagne d’espoir. Il a ajouté que les entraîneurs ont reçu suffisamment de formation pour prendre en main de façon efficace et efficiente le mini-tennis. «C’est un sentiment de satisfaction. Nous avons œuvré pour que cette formation puisse avoir lieu. Car nous avons beaucoup d’ambition pour le développement du tennis au Bénin», dira Jean-Claude Talon, président de la Fbt. A en croire le président de la Fbt, la formation était bien utile et indispensable. «En mettant en place cette formation, nous avons poursuivi deux buts. Contribuer à renforcer les compétences de nos acteurs de tennis et apporter notre contribution à la promotion de l’emploi sportif», a-t-il souligné.

 

 A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite