Législatives du 28 avril 2019 : Le Point de la situation

517

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il a fallu attendre la date butoir, pour que la Commission électorale nationale autonome (Cena), enregistre sept clients, dans le cadre du dépôt des déclarations de candidatures, pour les élections législatives du 28 avril 2019. Qui sont-ils ces partis politiques ayant réussi à franchir le portail de l’institution avant hier minuit ? Y-a-t-il eu de retardataires ? Votre journal vous présente la pellicule complète de l’ambiance qui a caractérisé la nuit d’hier à la Cena.

19h ! Portail soigneusement gardé par les forces de l’ordre. Ici, toutes les entrées et sorties sont filtrées, justifiées et conditionnées. À l’intérieur de cette vaste cour très étendue et grouillée de monde, plusieurs véhicules administratifs sont garés sous une paillote. Un peu plus loin, s’aperçoit une tente bien décorée aux couleurs du drapeau national du Bénin, avec un tapis rouge par terre à l’intérieur et dirigée vers une entrée bien surveillée par des militaires. Dans une ambiance bonne enfant, les échanges allaient bon train. Bienvenue à la Cena ce mardi 26 avril 2019, dernier jour de dépôt des déclarations de candidatures des listes en compétition, pour les prochaines joutes électorales. 22h 47 min ! Entrée ambiante de deux véhicules qui retiennent l’attention des journalistes dispersés de part et d’autre de la maison. Descendues, elles étaient deux personnes à bord. Aussitôt dirigées vers un des trois employés de la Cena chargés de recevoir les représentants  des partis en lice, elles prennent siège. Très tôt envahies par caméras, appareils photos et micros, elles se rétractent. « Nous n’avons pas besoin de la presse », lance la femme de la délégation, aux professionnels des médias, avec un faciès repoussant. Entamant par suite une conversation avec les trois agents de la Cena, elles disent être les représentantes du parti “Force agissante”. « Nous n’avons pas nos dossiers mais nous sommes venues avoir plus d’informations sur le dépôt », poursuit-elle, d’un ton timide. A un agent de lui rétorquer que l’heure n’est pas aux questionnements. « Si vous êtes prêts, on va vous revoir » ajoute-t-il.   L’assistance dans ses éclats de rire, se rend compte que les deux visiteurs, sont loin d’être de vrais représentants. Ils se sont calmement levés, rejoignant ainsi leurs véhicules.

 

Et les bonnes choses commencèrent par les Fcdb…

 

23h 24 min ! Plusieurs véhicules cette fois-ci font leur entrée dans cette immense cour de la Cena. Aussitôt descendus, ils étaient plusieurs hommes et femmes à se diriger avec cartables et sacs en main, vers les agents avec deux hommes à la tête de la délégation. Parmi eux, s’identifie clairement le Professeur Soumanou Toleba, dans sa tenue locale “boba”. Prenant siège avec son second, il est le premier client de la Cena ayant pu s’enregistrer à 23h 30 minutes. Juste après cette première étape, il avait le choix d’aller parfaire son dossier dans la cour ou de le déposer directement dans la salle réservée pour la circonstance, lui a fait comprendre l’agent qui les a reçus. « Nous allons revoir une dernière fois avant de déposer » rétorqua le Président du parti Force cauris pour le développement du Bénin (Fcdb).

Le ballet des dépôts a ensuite continué….

 

À suite, plusieurs autres partis à savoir : l’Union progressiste, Moele Bénin, le Parti du renouveau démocratique (Prd), le Bloc républicain, l’Union sociale libérale (Usl) et l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn), se sont respectivement fait enrôler à 23h 38min, 23h 44min, 23h 47min, 23h 52min, 23h 55min et 23h 58min.

 

Zéro retard signalé…

 

23h 59 ! Les vigiles au portail s’affairent à hermétiquement le fermer. Au dehors, se dresse une foule impressionnante. Bien surveillée par les forces de l’ordre, elle est aussi curieuse que silencieuse. Il est minuit et automatiquement le portail est fermé. Pas de partis politiques retardataires au dehors.

 

Les impressions du Président de la Cena…

 

Après s’être assuré de la fermeture du portail, Emmanuel Tiando, Président de la Cena a tenu à accorder quelques mots à la presse. « A partir de minuit, nous avons fermé le portail, ce n’est pas nouveau ça. Nous avons l’habitude de le faire et par conséquent, nous ne sommes pas responsables du non dépôt des dossiers ou de la non entrée des partis politiques (…). Nous à la Cena, on ne se préoccupe pas des questions de certificat de conformité. Ces questions-là, ce n’est pas nous qui les gérons, mais un ministère. Il n’appartient pas à la Cena de tenir compte  du fait que quelqu’un ne l’aurait pas reçu à temps ou pas. Nous, nous faisons notre travail en fonction du calendrier électoral que nous avons établi et les autres problèmes ne nous concernent pas », a expliqué Emmanuel Tiando. Dans le rang des états-majors des partis politiques toujours présents dans la cour de la Cena et qui attendent leur entrée dans la salle de réception des déclarations de candidatures en bonne et due forme, l’heure est aux dernières retouches. Jusqu’à 3h 30 minutes, ils étaient toujours au travail. En attendant qu’ils ne finissent et ne deposent enfin leurs dossiers respectifs,  les lieux se vident. Mais une chose est sûre, cette nuit électorale durera autant que possible, pour les sept partis politiques qui se sont présentés à la Cena.

 

Janvier GBEDO et

Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite