Finales de la 5e édition des Coupes de la relève de basket-ball : Deux sur deux pour Csnda et deux sur trois pour Ebs

150

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Pari gagné pour le promoteur Alassane Zimé)

La 5e édition des Coupes de la relève dédiée à feu Taofick Yaya Latoundji dit «Chef du village» et architecte du basket-ball béninois a connu son épilogue, samedi 23 février 2019, sur les installations sportives du Complexe scolaire protestant (Csp) de Gbéto. Six finales ont été jouées et les meilleures équipes ont été récompensées. Pari gagné pour le promoteur Alassane Zimé qui prend le rendez-vous pour l’année prochaine.

Les rideaux sont donc tombés sur l’acte 5 du tournoi des Coupes de la relève. Six belles affiches qui ont tenu en effervescence le public sportif béninois ayant effectué le déplacement. Pour ces finales, la qualité de jeu s’est beaucoup améliorée. En témoignent les différents résultats observés au terme de la compétition. Chez les U12 filles, Espace Bénin Sport (Ebs) a courbé l’échine (04-08) devant le Cours secondaire notre dame des apôtres (Csnda). Du côté des garçons, Ebs a sauvé l’honneur de ses sœurs en s’imposant (23-18) devant l’Etablissement français d’enseignement Montaigne (Efem). Dans la catégorie des U14, les deux équipes de Montaigne n’ont rien vu. Elles ont été battues par la formation de l’Ecole internationale Ufuk (10-15) chez les filles et par Ebs (61-14) au niveau des jeunes garçons. La série noire s’est poursuivie pour l’équipe de Montaigne. Puisque dans la catégorie des U18 filles, les «Yovos » de Montaigne ont également baissé pavillon devant leurs homologues du Csnda (27-32). Enfin, l’honneur a été sauvé dans cette dernière catégorie au niveau des garçons. Montaigne dans une finale très animée et spectaculaire est venue à bout de l’équipe du Lycée technique Coulibaly (Ltc) dont le résultat (42-39) au terme du match démontre du jeu serré livré par les deux équipes. Pour le promoteur Alassane Zimé, les objectifs sont atteints au vue du spectacle offert par les différentes équipes. Il a remercié les autorités du Csp qui ont accepté la tenue de cette prestigieuse compétition dans leur établissement. Il exhorte les bonnes volontés ainsi que l’Etat béninois à s’engager dans ces genres de compétitions. «C’est par cette voie que nous aurons des équipes fiables dans quelques années», a-t-il fait observer avant de souligner que les prix ont été distribués à la hauteur de l’événement. «Il en sera ainsi chaque année», a promis Alassane Zimé.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite