Gestion de la présidence de l’Emab : Emmanuel Fafolahan serein

543

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

En Prélude aux travaux de la Conférence annuelle ordinaire de l’Eglise méthodiste africaine du Bénin (Emab), tenue hier, dimanche 24 février 2019, au Temple Salem de Porto-Novo, des voix se sont levées pour fustiger un malaise. Le président Emmanuel Fafolahan est désigné à tort comme celui qui en serait la cause par sa gestion. Des investigations menées, il ressort que rien ne justifie cette cabale orchestrée par une frange de fidèles de l’Eglise contre le président Emmanuel Fafolahan. Tant les motifs évoqués sont aléatoires et ne reposent sur rien. Le président Emmanuel Fafolahan, bien que n’étant pas pasteur, a imprimé à l’Emab une nouvelle dynamique depuis qu’il est à la tête de l’Eglise. Ceci se remarque aisément par sa capacité de mobilisation des fidèles autour des activités de l’église. La preuve, la conférence annuelle qui se tient depuis hier est une réussite, rien qu’à voir la participation des fidèles autour du thème : « l’Eglise face à la tiédeur de la foi, quelle solution ? ». Visiblement, les détracteurs de l’actuel président de l’Emab se sont fourvoyés. Emmanuel Fafolahan est serein et mènera sa mission à son terme.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite