Gala de boxe dans l’Arène des Gladiateurs: Deux sur deux pour les boxeurs béninois

231

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Le Comité d’organisation promet de récidiver)
Le Centre Soweto d’Akpakpa a vibré, samedi 23 février 2019, aux rythmes des uppercuts, directs et crochets. Ceci, en la faveur du gala de boxe organisé par le groupe «l’Arène des Gladiateurs» avec à sa tête Baudoin Agnan. Au terme des différents combats, il faut dire que les boxeurs béninois se sont imposés aux points face à leurs adversaires venus du Ghana.
La résurrection de la boxe béninoise pour une boxe compétitive sur le plan international, tel est le défi qui sous-tend l’organisation du gala de boxe sous le concept «l’Arène des Gladiateurs». Il faut révéler les talents à l’état pur au Bénin. Sur le ring olympique implanté au Centre Sowéto d’Akpakpa, les coups de poings et crochets ont retenti, offrant un spectacle à revivre. Trois combats dont un néo-professionnel et deux professionnels ont été le menu offert par le comité d’organisation. Pour six rounds de trois minutes, le combat néo-professionnel «made in Bénin» entre Benaja Gomina et Clément Loko a tourné à l’avantage de Clément Loko aux points. Les deux autres combats professionnels se sont déroulés entre les Béninois de l’Arène des Gladiateurs et les intrépides Ghanéens pour huit rounds de trois minutes. Dans la catégorie des 69 Kg, le Ghanéen Morny Sowah a courbé l’échine aux points devant Djamiou Ekpesso alors que, dans la catégorie des 64 kg, Eric Amesarkor a été également battu aux points par Mohamed Tidjani. Pour le coach national, c’est une bonne initiative. «Si nos boxeurs ont des compétitions, ils seront de bons boxeurs. Ils s’entraînaient sans compétitions», a souligné le coach Agnan. «Nous avons vu à travers ces combats qu’il y a des boxeurs au Bénin et l’Arène des Gladiateurs va tenir sa promesse», a laissé entendre le promoteur Baudoin Agnan. Il a remercié le public qui a effectué le déplacement et tous ceux qui ont contribué à la réalité dudit concept. «D’ici un mois, il aura une autre édition. L’Arène des Gladiateurs prend le pari», a rassuré Baudoin Agnan.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite