Thierry Babagbeto au sujet de «Tour à tour» de pétanque : «La compétition aura lieu au moins une fois le mois»

300

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Profitant du premier acte du tournoi de pétanque dénommé «Tour à tour nouvelle formule» organisé, dimanche 10 février 2019, au boulodrome Petank Bar à Fidjrossè, nous avions tendu notre micro à l’un des promoteurs de cette initiative. Dans une interview qu’il nous a accordée, Thierry Babagbeto a expliqué le concept de ladite compétition avant d’évoquer un pan de la particularité de cette année. Lisez-plutôt !!!

 

Expliquez aux lecteurs, le concept de «Tour à tour» de pétanque…

Le tournoi de pétanque dénommé  «Tour à tour nouvelle formule» est une compétition qui réunit les joueurs de pétanque dans la perspective que les boulistes se retrouvent et jauger leur niveau afin de non seulement, permettre à la sélection nationale d’avoir un vivier de qualité mais aussi, de faciliter la tâche aux sélectionneurs dans leurs détections.

Quelle sera la particularité de cette année ?

Vous allez me permettre de garder toujours le secret et de ne pas dévoiler tout le plan des promoteurs que nous sommes. Mais tout ce que je peux vous dire, nous allons faire l’effort d’organiser le tournoi de pétanque «Tour à Tour nouvelle formule» au moins une fois le mois. L’univers de la pétanque va festoyer autour de ce concept chaque mois. Et d’ailleurs, vous avez vu pour ce premier acte de l’année 2019, c’est une enveloppe de cent (100.000) mille qui a été offerte comme premier prix au vainqueur de la compétition. Les prix ont été appréciés par les participants mais je parie que pour la prochaine fois, les récompenses seront mieux appréciées par ces derniers.

Que faites-vous de ces talents que vous arriviez à remarquer ?

 

D’abord, il faut faire une retro-perspective. Si nous en tenons aux éditions de l’année 2018, aucune équipe n’est parvenue à gagner la compétition de façon consécutive le trophée «Tour à Tour». Alors, c’est une analyse que nous faisions pour vous dire que, les équipes s’équivalent en quelque sorte. Il n’y a pas une équipe qui s’en sorte uniquement et s’impose systématiquement. Ce phénomène se répète jusqu’aujourd’hui. Vous voyez une équipe de Prestige composée d’Arnold Adjala et Achille Houessou contre une équipe qui n’était pas du tout attendue en finale, celle de Jonquet. Ça a été non seulement un plaisir pour moi mais aussi une surprise. Cela veut dire que les surprises vont se répéter. Nous souhaiterions que les boulistes saisissent ces occasions de «Tour à Tour» pour s’entrainer et jauger davantage leur niveau pour que nous ayons la qualité que nous souhaitions.

Propos recueillis par : Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite