Pour morcellement et vente du domaine public : Modeste Toboula en garde à vue

2 587

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 Modeste Toboula, préfet du Littoral est gardé à vue depuis hier dans les locaux de la Brigade économique et financière (Bef), pour une affaire domaniale l’impliquant. Selon nos sources, il est reproché à Modeste Toboula, le morcellement  et la vente des domaines appartenant à l’État dans la ville de Cotonou et ce, avec l’aide d’un géomètre. Interpellé à la Brigade économique et financière ce lundi, 18 février 2019, il est libéré sous obligation de se rendre disponible pour les nécessités de l’enquête. Retourné hier mardi 19 février, en vue de la poursuite de son audition, il est finalement gardé dans les liens de la Bef. Le géomètre incriminé est quant à lui gardé à vue depuis jeudi dernier dans les locaux de la Bef. Le ministre des finances, Romuald Wadagni a lui aussi été écouté dans cette affaire en tant que garant du domaine de l’Etat. Il a, au cours de son audition signifié n’avoir donné aucune autorisation dans la vente desdites parcelles. Deux autres affaires ont par ailleurs valu au préfet du Littoral, la convocation à la brigade criminelle.  Une première affaire fait suite à la plainte d’un citoyen portant sur des coups et traitements inhumains subis de  sa part ou de sa garde rapprochée. La seconde affaire quant à elle remonte à une période d’avant sa nomination au poste de préfet où il serait impliqué dans une affaire de coups et blessures.

 

Th. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite