Adhésion à l’Union Progressiste : Les groupements de femmes Rb du 4e arrondissement disent oui

449

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Délonix Djimèco Kogblevi, le maître d’œuvre)

Dans la quête de ratisser large pour l’Union Progressiste (Up), les responsables à divers niveaux du Parti ‘’La Renaissance du Bénin’’ (Rb) du 4e arrondissement de Cotonou, ont rencontré, vendredi 16 février 2019, les leaders des groupements de femmes Rb ayant toujours œuvré à leurs côtés.

Après les Secrétaires exécutifs (Se),  élus locaux des quartiers de l’arrondissement, de la jeunesse Rb conduite avec brio par Olivier Paraïso, 3e Vice-président du Parti, c’est au tour des groupements de femmes Rb de recevoir les responsables de la Rb du 4e arrondissement de Cotonou. Cette rencontre a connu un soutien de taille en la personne de Solange Capo Chichi, secrétaire nationale à l’Organisation du Parti. C’était une occasion pour entretenir une fois encore, ces braves femmes sur les raisons de ce temps de latence. Composée de Denis Gnonlonfoun (Chef du 6e arrondissement), Lyassou Saidou (l’ancien chef du 5e arrondissement), Délonix Kogblevi (chef du 4e arrondissement) et bien d’autres responsables des autres arrondissements de la 15e Circonscription électorale, la délégation a rassuré les groupements de femmes Rb que le parti est à présent celui des militants. Pour les responsables présents, le devoir et la conscience les obligent à leur restituer les faits. «Vous avez droit à la vérité», fait savoir la délégation. Les raisons ayant motivé cette nouvelle dynamique à soutenir les actions du président Patrice Talon est le second sujet abordé par la délégation. Les valeureuses femmes ont eu droit à la restitution des actes du congrès constitutif du parti Up. Il n’a pas été occulté le bien-fondé de la réforme du système partisan. A leur tour, les groupements de femmes Rb ont renouvelé leur engagement à faire adhérer davantage à l’Up leurs consœurs du 4e arrondissement en particulier et celles des autres  arrondissements de la 15e Circonscription électorale. Elles ont promis de démontrer aux forces agissantes au sein des progressistes, leur capacité de mobilisation autour des idéaux de la Rupture incarnée par le chef de l’Etat béninois. Elles ont réaffirmé leur soutien sans faille et non négociable aux actions et réformes mises en œuvre  par le gouvernement actuel. «Chères mamans, chères femmes, je vous remercie pour cette hauteur d’esprit et vous  invite à vous mobiliser comme vous savez si bien le faire pour les prochaines élections législatives. Dans l’attente de notre très prochaine rencontre, travaillez à enraciner ce géant l’Union progressiste dans les confins des autres arrondissements de la 15e Circonscription électorale», a conclu Délonix Djimèco Kogblevi, chef du 4e arrondissement de Cotonou.

 

M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite