2ème session extraordinaire de 2019 : La séance plénière reportée pour le jeudi faute de quorum

433

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Seulement 14 députés ont répondu présents hier lundi 18 février 2019 à la convocation pour l’ouverture de la 2 ème session extraordinaire de l’année 2019. Ainsi conformément au règlement intérieur, la séance plénière a été reportée au jeudi prochain.

En effet, par un communiqué signé du secrétaire général administratif de l’Assemblée nationale, Thomas Dassi, en date du jeudi 14 février 2019, les députés de la 7ème législature sont invités ce jour lundi 18 février 2019 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo pour l’ouverture de la deuxième session extraordinaire de l’année 2019. Le même communiqué indique que l’ordre du jour de cette session extraordinaire porte sur 07 points. Il s’agit de la proposition de loi relative au renforcement juridique et judiciaire de la gouvernance politique en République du Bénin; de la proposition de loi modifiant et complétant la loi 2003-15 du 21 février 2003 portant statut de la Magistrature; du Projet de loi portant statut de la fonction publique parlementaire; de la poursuite de l’examen du projet de loi portant statut du Barreau du Bénin; de l’examen du rapport de la commission spéciale et temporaire de contrôle de l’exécution du budget de l’Assemblée nationale, gestion 2016; de l’examen du projet de loi portant création, organisation et fonctionnement des offices à caractère social, culturel et scientifique; de l’examen du projet de loi portant octroi de pensions et autres avantages aux anciens présidents d’institutions prévues par la Constitution. Il faut dire que cette session extraordinaire s’ouvre une semaine après la clôture de la première session extraordinaire de 2019.

Il est à noter que c’est le premier vice-président Éric Houndété qui a présidé la séance.

 

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite