Suppression du F Cfa : Le prophète Raël encourage les pays africains

444

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 (Il soutient les déclarations du député et ministre italien Di Maio contre la France !)

«Qu’est-ce qui fait qu’un pays est indépendant ? Vraiment indépendant ? C’est le droit d’imprimer sa monnaie. Vous ne l’avez pas. Votre monnaie est imprimée en France. La France vous la donne au compte-gouttes. Quand vous Africains voulez aller acheter ou faire du commerce avec la Chine, ou avec les Etats-Unis, vous ne pouvez pas envoyer votre Franc Cfa, directement l’échanger pour du dollar ou pour du yuan chinois. Vous êtes obligés de l’échanger en France contre des euros et ensuite vous pouvez l’échanger. C’est une folie…». Ainsi s’exprimait le Prophète Raël, fondateur et leader spirituel du Mouvement raélien international (Mri), dans une vidéo-conférence adressée à toute l’Afrique francophone. Nous étions le 1er avril 2017. Deux ans après, grande fut sa joie de constater que dans le lot des ‘’colonisateurs’’, il y en a qui soutiennent le combat. En effet, dimanche 20 janvier 73AH, 2019, l’honorable député Luigi di Maio, vice-président du Conseil italien et Ministre du développement économique, du travail et des politiques sociales, chef politique du Mouvement 5 étoiles (M5S, antisystème), a appelé l’Union européenne (Ue) «à imposer des sanctions à la France et à tous les pays comme la France qui appauvrissent l’Afrique et obligent ces gens à partir, parce que les Africains devraient être en Afrique et non au fond de la Méditerranée, accusant celle-ci de manipuler et de contrôler les économies des pays qui utilisent le Franc Cfa», et de n’avoir «jamais cessé de coloniser des dizaines d’États africains». Pour le prophète, cette prise de position du député mérite d’être saluée. Elle fait par ailleurs suite à celle de la présidente du Rassemblement national, (parti politique français), Marine Le Pen, qui avait souvent dénoncé cette politique de son pays, la France.  Elle pouvait laisser entendre, confie-t-il, que «L’arrimage du Franc Cfa à l’Euro est un drame et l’un des inconvénients qui asphyxient l’économie africaine, encore pire que l’économie française…Je considère que tous les pays, toutes les nations ont le droit d’avoir leur propre monnaie, c’est un des éléments de la souveraineté, la monnaie». Ce combat contre le F Cfa est pensée et  le vœu du  prophète Raël est que les pays de Kama se constitue en un seul Etat fédéral Africain, les «Etats-Unis d’Afrique» qu’il appelle aussi «Royaumes Unis de Kama», afin de se débarrasser «le plus rapidement possible» de cette monnaie coloniale, le Franc CFA. Créée, est-il convaincu, par le Gouvernement français en 1945, pour asservir économiquement les colonies françaises d’Afrique au seul bénéfice de la France.

MM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite