Réunion statutaire de la Casb à Cotonou : Le bilan sommaire de 2018 et les activités de 2019 au menu

192

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La salle de Conférence de la Confédération africaine des sports boules (Casb) a abrité, samedi 16 février 2019, la réunion statutaire de la Casb à Cotonou. Une assise qui a permis aux membres du Comité exécutif de la Casb de passer au peigne fin, les activités menées en 2018 et de  se projeter sur celles de l’année en cours.

Prévue pour se tenir en avril ou mai 2018, conformément aux articles 22 et 14 des statuts de la Casb, c’est finalement samedi 16 février dernier que cette grande assise de la Cabs a pu avoir lieu.  A cette réunion statutaire, sept points étaient inscrits à l’ordre du jour. Il s’agit : exposé des activités zonales par les présidents des nouvelles zones géographiques sportives africaines, participation de la Casb aux 12e Jeux africains de juin 2019 au Maroc, désignation de la nation qui abritera la 7e édition du Championnat qualificatif africain en juin 2019 pour le mondial 2020 à Lausanne en Suisse après le désistement de la République du Congo, dispositions à envisager pour le toilettage des textes fondamentaux juridiques de la Casb en vue de les introduire à la prochaine Assemblée générale pour étude, amendement et adoption en juin 2019, situation de l’organisation des Masters et leur pérennisation au Bénin, exposé des dispositions organisationnelles pour le premier championnat africain féminin qui se déroule en Tunisie du 24 au 28 mars 2019 par le président de la Ftbp et divers (situation de la Fédération burkinabè de pétanque dont le bureau avait été suspendu pour indiscipline notoire ; situation de la fédération malgache de pétanque dont le président a été suspendu par le Comité exécutif de la Fipjp). Dans son allocation, le président de la Casb, Idrissou Ibrahima, a présenté à l’assistance, un bilan sommaire de l’année 2018. Entre autres, une rencontre de la Casb et de la Fipjp avec les partenaires impliqués dans l’organisation des Masters au Bénin, la remise d’une feuille de route à la Fédération béninoise de pétanque (Fbp), la création d’un Comité de la haute structure de supervision (Hss) pour le suivi-évaluation de toutes les activités au cours desdites manifestations sportives, l’installation de la sous-commission du système anti-dopage ayant comme coordonnateur Afrique de la Casb, Emile Dodji Antoine Mensah, une séance de travail à Cotonou du président de la Fipjp pour évaluer et apprécier le niveau des dispositions organisationnelles des Masters au Bénin (sanctionnée par une conférence de presse) et la pérennisation des Masters au Bénin sous le vocable de Open pétanque Bénin. «Ce sont les confédérations qui accueillent ces genres de manifestations sportives, qui sélectionnent les nations relevant de leur juridiction, selon leur mérite pour compléter la liste des équipes des autres confédérations participantes», a souligné Idrissou Ibrahima avant d’ajouter que la Casb désignera ses représentants au cours de ladite réunion statutaire. Notons que ce conclave statutaire a également connu la présence de Julien Minavoa, président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben), de Claude Azema, président de la Fédération internationale de pétanque et jeu provençal (Fipjp) et de Bonaventure Koffi Codjia, représentant le Ministre du tourisme, de la culture et de sports, qui a d’ailleurs prononcé le discours d’ouverture de la Réunion statutaire de la Casb.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite