Fédération béninoise de Maracana : La Fébéma expose ses besoins au Fndajsl et à l’Obssu

277

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les membres de la Fédération béninoise de maracana (Fébéma) ont été reçus en audience, lundi et jeudi derniers, respectivement au Fonds national pour le développement des activités de la jeunesse sport et loisirs (Fndajsl) et à l’Office béninois du sport scolaire et universitaire (Obssu). Occasion pour la Fébéma d’exposer ses besoins imminents à ces deux structures décentralisées du ministère du Tourisme, de la culture et des sports (Mtcs).

Composée de Florent Kissezounon, premier vice-président de la Fébéma, Eric Sèdjro, troisième vice-président, Mathias Combou et Patrick Nonvidé, respectivement secrétaire général et son adjoint et de Bonaventure Sossa, 2è responsable à l’organisation, la délégation a été reçue par les émissaires du patron du Fndajsl. Au cours des échanges, elle a exposé ses besoins qui sont d’ordre logistique, matériel et infrastructurel. Après avoir démontré l’intérêt que le Fndajsl a, à accompagner cette association sportive, les membres ont affirmé qu’ils sont disposés à leur tour, à donner de la visibilité, tant soit peu, au Fndajsl à travers les activités de la Fébéma. Il s’agit entre autres, du championnat national, de la Coupe du Bénin, de la Can 2021. Les représentants du directeur du Fndajsl ont été sidérés par les démonstrations des membres du Comité exécutif de la Fébéma et ont promis de faire un compte rendu fidèle à qui de droit. Mais d’ores et déjà, selon des informations concordantes, un partenariat sera créé pour la compétitivité entre les deux structures.

Cap a été mis sur l’Obssu…

 

C’est le Directeur de l’Obssu, Alexis Akakpo, qui a échangé avec Florent Kissezounon et sa suite, jeudi 14 février 2019 aux environs de dix heures. A cette occasion, il a été essentiellement question du sport scolaire. Le maracana compte aller vers les collèges. A cet effet, la Fébéma en collaboration avec le ministère de l’Enseignement secondaire et l’Obssu souhaitent organiser cette année, le premier championnat national scolaire de la discipline. Pour un début et de façon stratégique, il sera question d’une compétition tampon qui va réunir des formations scolaires venues de Cotonou, Calavi et Ouidah. Le projet a intéressé le Directeur de l’Obssu. Il a demandé aux membres de la Fébéma de faire le nécessaire pour que très rapidement, un partenariat soit scellé et puisse aller au-delà du sport scolaire.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite