Trace 2019 à Ouidah : Un atelier de formation initié en danse pour valoriser la culture

218

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’analyse des danses et des musiques traditionnelles constitue un atout très important pour la compréhension et la transmission de génération en génération des valeurs culturelles. Le danseur de quelque origine qu’il soit, doit pouvoir facilement esquisser des pas de danses d’une autre contrée. C’est ce qui justifie la tenue de l’Atelier de Formation et de résidence de création pour des artistes béninois et étrangers, TRACES 2019, qui se déroule à Ouidah du 06 au 17 février.

Organisé depuis 2014 par l’Association Culturelle Sonagnon en collaboration avec la communauté Axis Syllabus International Research Network, cet atelier de formation en danse réunit tous les ans, des artistes venus de divers pays du monde. Lesquels viennent pour apprendre la structure et la composition des danses béninoises. Ceci selon la méthode « Axis Syllabus »créée par le pédagogue américain Frey Faust. Selon Coffi Eric Lazare Acakpo, le président de l’Association Culturelle Sonagnon, l’objectif global de Traces est de valoriser et de promouvoir les danses et rythmes du Bénin. Il va permettre d’avoir des danseurs professionnels dignes et capables d’expliquer les contenus de leurs danses a-t-il déclaré. « De la même manière, cet atelier de formation en danses-Traces, va nous permettre d’avoir des chorégraphes qui auront le génie de création et qui pourront facilement collaborer avec des danses et des musiques d’autres univers » a ajouté Coffi Eric Lazare Acakpo. Pour Francesca Pedul là, vice-présidente de l’Association Culturelle Sonagnon, le but de Traces est de créer un espace d’échanges dans lequel les danseurs et les musiciens de divers horizons puissent rechercher et structurer un nouveau langage à partir de leurs propres expériences professionnelles. Ainsi, l’on pourra avoir des chorégraphes qui auront le génie de création et qui pourront facilement collaborer avec des danses et des musiques d’autres univers a-t-elle déclaré. Démarré effectivement le mercredi 06 février, Traces 2019 a été lancée officiellement à la Salle de Conférence de la Mairie de Ouidah le vendredi 08 février. Ceci par le Maire de la Commune, Célestine Adjanohoun, en présence des acteurs culturels du Bénin tels Koffi Koko, Coffi Adolphe Alladé. Rappelons que l’édition 2019 de Traces réunit des artistes venus des pays comme la France, la Finlande, les Etats-Unis, l’Italie, la Belgique, l’Allemagne, le Togo, le Bénin etc… Le thème de la formation cette année est « Traces 2019, à la croisée des connaissances.

 

Teddy GANDIGBE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite