Fédération béninoise de boxe : Bilan et perspectives au menu d’un entretien avec Armand Tossa

154

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Bilan de l’année 2018 et les perspectives de la nouvelle année 2019. Tel est le menu d’un entretien que nous a accordé Armand Tossa, Secrétaire général de la Fédération béninoise de boxe (Fbb). Il n’a pas manqué de lancer un appel aux sponsors pour accompagner davantage la pratique du noble art au Bénin. Lisez-plutôt !!! 

 

Quel bilan peut-on faire de la saison écoulée ?

Au plan national, toutes les compétitions statutaires se sont bien déroulées et à bonne date, avec la performance avérée de certains boxeurs comparativement à la saison passée. Des missions de recyclage des coaches et boxeurs ont été faites par la Direction technique nationale (Dtn), sous l’égide de la Fbb. Il y a eu, entre autres, la réalisation de ring de norme olympique grâce à l’appui du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben), la dotation des Ligues de subventions pouvant leur permettre d’organiser les championnats départementaux, la tenue à bonne date de l’Assemblée générale élective pour le renouvellement du bureau exécutif de la Fbb. Quelques galas internes de boxe ont aussi meublé l’année 2018. Au plan international, l’équipe nationale a participé en mars 2018 en Guinée Conakry, au Championnat de la Zone 2. Nous avons remporté trois médailles dont une en or et deux en argent. Ce qui nous a valu la distinction de deux de nos boxeurs au Gala sportif qu’organise le Ministère en charge des sports.

Etes-vous satisfait de ce bilan ?

Je ne dirai pas totalement. Car, nousaurions aimé participé à certains jeux dits majeurs et gagné des médailles. Cette saison, le Comité exécutif entend anticiper sur les choses afin d’honorer les grands rendez-vous sur le plan continental comme à l’international et ce, avec le soutien et l’appui du Ministère des sports.

Quelles sont les perspectives pour l’année 2019 ?

Les perspectives pour 2019 s’articulent autour des points ci-après : le renforcement des capacités à travers des stages de formation des coaches et juges arbitres, mieux équiper les Ligues en équipements sportifs et surtout doter chaque Ligue d’un ring au moins. Nous allons encourager et accompagner les initiatives de boxe pour plus de combats amicaux ou Inter-Ligues ; redynamiser les partenariats avec les Fédérations sœurs des autres pays pour donner de la matière à nos boxeurs. Car, comme on le dit, c’est une compétition qui prépare une autre compétition. Nous allons vulgariser la boxe dans les départements où elle reste impraticable. Enfin, l’appel que j’ai à lancer pour conclure cet entretien est d’exhorter le public béninois et tous les potentiels sponsors à accompagner les acteurs de la boxe.

Propos recueillis par : Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite