Egalité des sexes : Des réflexions sur la certification

122

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’atelier national de formation sur le label certification de la promotion de l’égalité entre les sexes (Gender Equality Seal) dans l’administration publique se tient depuis mardi, 12 février 2019 à l’Infosec à Cotonou. Les travaux ont été lancés par Mireille Victoire Capo, Directrice adjointe de cabinet, représentant le ministre en charge des affaires sociales, Bintou Taro.

Dans le but de rendre plus cohérents et durables, les résultats de ses interventions sur le terrain, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a initié depuis 2012, le Gender Equality Seal ou la certification pour la promotion de l’Égalité de Genre, qui est un processus permettant d’apporter la validité et la visibilité des bonnes pratiques et des innovations des pays en matière d’égalité des sexes. Cette initiative est en phase avec la vision du gouvernement de la rupture en matière d’une part, de promotion de l’égalité du genre et, d’autre part, de réforme du secteur public au Bénin, a reconnu Mireille Victoire Capo. Au plan sectoriel, l’introduction du processus de la certification pour la promotion de l’Égalité de Genre dans le secteur public, découle de la mise en œuvre de la Politique Nationale pour la Promotion du Genre (PNPG) au Bénin et de son Plan d’Actions. Ainsi, avec l’effectivité de l’introduction de la certification de la promotion de l’égalité de genre et sa mise en œuvre dans les interventions du secteur public au Bénin, le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance aura atteint, l’un de ses objectifs majeurs, en matière de promotion de l’intégration du genre. Le représentant résident du PNUD, Adama Bocar Soko, après avoir dressé quelques statistiques peu reluisantes, a réitéré l’engagement des Nations Unies à poursuivre la collaboration avec le Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite