Echos du championnat national de Ligue 1: Ibrahim Aboudou out, Luc René Messanh in !

410

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le limogeage des entraîneurs pour mauvais résultats continue dans le championnat national de football de Ligue 1. Après Luc René Messanh du côté des Dragons de l’Ouémé, c’est le tour de l’Association sportive du port autonome de Cotonou (Aspac) de virer son entraîneur, Ibrahim Aboudou et de le faire remplacer par l’ancien des Dragons de l’Ouémé.

Ibrahim Aboudou n’est plus, depuis lundi 11 février 2019, le patron de l’encadrement technique du club portuaire. Il a été tout simplement démis de ses fonctions par les responsables portuaires. «Je ne suis plus depuis ce matin (lundi 11 février, ndlr), le coach de l’Aspac», a posté sur sa page Facebook, Ibrahim Aboudou. Cette décision des dirigeants de l’Aspac est la conséquence des mauvaises performances enregistrées ces deux dernières journées en championnat. D’abord, Aspac a été atomisée (0-3) sur ses propres installations à Cotonou 2 par la Jeunesse sportive de Pobè (Jsp). C’était le week-end écoulé lors de la 15e journée du championnat. Ensuite, elle a été battue à Lokossa par Tonnerre de Bohicon (2-0) pour le compte de la 14e journée. En deux matches disputés, Aspac a encaissé cinq buts sans en marquer un. Sur ses sept derniers matches, elle a enregistré trois victoires (2-1 face à Esae, 1-2 face aux Dragons, puis 4-2 face au Soleil) ; trois défaites (2-0 face à Dynamo d’Abomey, 2-0 face au Tonnerre, puis 3-0 face à la Jsp) ; et un match nul (1-1) face aux Panthères de Djougou. Actuellement, Aspac qui vise le titre, est à la 7ème place avec 23 points (+1), à neuf unités du leader, les Buffles du Borgou (32 points +14).

 

- Advertisement -

Luc René Messanh à la rescousse pour six mois…

 

Ça va très vite du côté de l’Aspac. Car, l’équipe a déjà trouvé le remplaçant d’Ibrahim Aboudou. Il s’agit de Luc René Messanh qui a paraphé hier, mardi 12 février 2019, un contrat de six mois. Il toucherait un salaire mensuel de 500 000 Francs Cfa. L’ancien entraîneur des Dragons a pour principal objectif de finir aux places qualificatives des compétitions africaines au terme du championnat de Ligue 1 de football. Pour le président Wahabou Adam Chabi, Aspac a des ambitions. Elle ne peut, selon ses propos, se permettre autant de défaites. Pour lui, il fallait immédiatement réagir pour ne pas sombrer et s’éloigner du principal objectif. Il fallait «provoquer un choc psychologique chez les garçons», se justifie-t-il. Rappelons qu’en 15 journées du championnat, le club portuaire a enregistré six victoires, cinq nuls et quatre défaites.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite