Anniversaire de la Radio Vatican: La grande voix du Pape célèbre 88 ans

409

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Ce 12 février 2019, Radio Vatican fête ses 88 ans. Créée à l’initiative du Pape Pie XI et de l’ingénieur italien Guglielmo Marconi, la radio porte «la Voix du Pape dans le monde» depuis le 12 février 1931.

Dès le 11 février 1929 et avec les accords du Latran, l’on pressent la naissance de Radio Vatican. Ces accords, comprenant à la fois un traité et un concordat, mirent fin à près de 60 ans d’une crise acerbe entre l’Italie et le Saint-Siège et créèrent l’État de la Cité du Vatican. Ils stipulent, entre autres, que l’Italie pourvoira à la liaison directe et avec d’autres États des services téléphoniques, postaux, radiotélégraphiques et radiotéléphoniques, de la Cité du Vatican. Le projet de créer une station radio prend rapidement forme, le Pape Pie XI confie à l’ingénieur bolognais Guglielmo Marconi le projet de construction d’une station radio à l’intérieur des jardins du palais du Vatican. À la demande de Pie XI, le lauréat du prix Nobel de physique, catholique pratiquant, dirige le relais radiotéléphonique et a l’honneur d’annoncer la première transmission radiophonique du Pape.

«Le Pape a parlé»

Le 12 février 1931 à 16h49 très précisément, «le Pape a parlé». Pie XI prononce son premier message radio, en latin, sur les ondes de Radio Vatican, ainsi solennellement inaugurée. La radio est confiée aux pères jésuites: Giuseppe Gianfranceschi, physicien, mathématicien de renom, et l’un des fondateurs du scoutisme catholique italien, en est le premier directeur. L’émetteur historique, d’une puissance de 10 kW, est situé dans les jardins du palais du Vatican, dans une tour médiévale restaurée par Léon XIII à la fin du XIXème siècle. Radio Vatican ne parle alors qu’en italien. Des hauts parleurs sont installés dans les commerces d’articles électriques à Rome et dans les rédactions de la Ville éternelle. À l’antenne, les programmes sont modestes; l’on lit quelques articles de l’Osservatore Romano, qui parait lui depuis 1861 (réponse au déclin d’influence des États pontificaux dans les guerres d’indépendance italiennes jalonnant le XIXème siècle).

Source : La Voix du Vatican

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite