Open G1 Championship 2019 au Nigéria: Le Bénin décroche une médaille en or et une en argent

318

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Du 8 au 10 février 2019, a eu lieu à Abuja, l’Open G1 du Nigéria. Une compétition d’envergure internationale qui a réuni une douzaine de pays que sont : le Bénin, le Mali, le Niger, le Burkina Faso, l’Arabie Saoudite, les Etats-Unis d’Amérique, la Côte-d’Ivoire, le Nigéria, la Guadeloupe, la France, le Cameroun et le Ghana. A ce rendez-vous, le Bénin a été honoré par deux athlètes. Il s’agit de Saddath Boni Biaou dans la catégorie des moins de 58kg et de Romaric Kiki dans la catégorie des moins de 87 kg. Au terme de ce tournoi, ces deux représentants béninois se sont illustrés de fort belle manière. En effet, inscrits par le Comité exécutif de la Fédération béninoise de taekwondo (Fbtae) pour cette compétition de grand niveau, les deux athlètes représentés ont décroché respectivement une médaille en or et une en argent. Saddath Boni Biaou (-58kg) pour décrocher sa médaille en or, a respectivement éliminé un Nigérien (17-14) et trois Nigérians (18-3 ; 32-15 ; 25-17 en finale). «Devant ces grandes nations, la première place du podium est revenue au Bénin», a annoncé le secrétaire à la communication de la Fbtae, Alphonse Fatoké. Quant à Romaric Kiki, il a fait un match nul (13-13) en demi-finale avant de gagner par mort subite son adversaire Nigérian. En finale, Romaric Kiki a été défait par un autre Nigérian (14-7). «Je suis très heureux de cette belle expédition que le Bénin a effectuée pour notre participation à cette grande messe du Taekwondo mondial», a confié Romaric Kiki avant d’ajouter : «Je suis d’autant plus heureux car mes combats ont été amplement disputés»

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite