1ère édition du festival ‘’Nokoé Jazz’’: Le Gangbé Brass Band en démonstration de force dans la cité lacustre

189

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Le festival fait office de vente de la destination Bénin)

Du 9 au 10 Février s’est tenu à Sô-Ava, dans la cité lacustre du Bénin, un événement culturel d’envergure, le Jazz Festival Nokoé, concert plein air initié par le groupe Gangbé Brass Band. Celui-ci, a fait déplacer de nombreux touristes venus du Burkina, du Congo, de la Suisse et bien d’autres pays. Les manifestations ont démarré, samedi 09 février 2019, à l’embarcadère de Sô Ava par une belle prestation des échassiers suivie d’une caravane fluviale jusqu’à Sotchanhoué. Un club de piroguiers de Sô Ava a également gratifié les festivaliers d’une magnifique chorégraphie. Le Nokoé Jazz Festival selon Virginie BULU, membre du comité d’organisation est né pour célébrer la richesse de notre culture et aussi pour donner plus de visibilité à la cité lacustre, Ganvié la Venise d’Afrique qui est mal vendue, mal connue et mal visitée. Selon elle, c’est pour donner une nouvelle image de Ganvié, de Sô Ava et de Sotchanhoué au monde entier que le site a été retenu. C’est aussi pour montrer aux Béninois et aux populations qu’ils ont un trésor à valoriser. En marge du festival, il y a eu des séances de formation et de master class au centre SOS Village d’Enfants d’Abomey-Calavi. Sollicitée pour accompagner ce festival, la Direction Générale du Fonds des Arts et de la Culture a mobilisé pour les organisateurs, la presse afin d’en assurer une bonne couverture médiatique. D’ailleurs, fidèle à son engagement, celui de répondre présent partout ça parle culture, le premier responsable de cette Direction Gilbert DEOU MALE était de la partie. Selon lui, le Jazz fait partie des musiques béninoises qui promeuvent la destination Bénin. C’est donc un devoir pour le FAC d’accompagner de pareilles initiatives qui font également la promotion de la cité lacustre du Bénin. Pour les prochaines éditions, le Directeur du FAC promet s’impliquer davantage afin de mieux vendre l’image du Bénin à travers sa culture et ses sites touristiques.

Cell/Com Fac

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite