Règlement des litiges commerciaux : L’Association professionnelle des médiateurs certifiés constituée

223

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Association professionnelle des médiateurs certifiés du Bénin (Apmc-Bénin) a tenu samedi 2 février 2019, son Assemblée générale constitutive. C’était dans la salle de conférence de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib). Au terme des travaux, c’est Luc Hounkanrin qui est élu président de l’Association.

L’Association professionnelle des médiateurs certifiés du Bénin (Apmc-Bénin), regroupe 26 médiateurs et médiatrices formés sous l’accompagnement du Centre d’arbitrage, de médiation et de conciliation (Camec), de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib), un creuset pour promouvoir la médiation non seulement au Bénin, mais également dans l’espace Uemoa. En effet, c’est dans le cadre du Projet d’appui à la compétitivité du commerce et à l’intégration régionale conduit par l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), que le Centre de commerce  international a mis en œuvre un programme  qui vise à développer davantage la médiation dans l’espace Uemoa et à assurer ainsi une plus grande croissance économique. Ce programme qui a débuté par une sélection de 26 candidats, sur les 168 postulants, et dont l’objectif est de renforcer les capacités des services de règlement de conflit, afin de prévenir et de gérer efficacement les litiges entre les opérateurs économiques, a connu une formation en ligne à la médiation commerciale suivi d’une évaluation et d’une certification. Pour le président du comité d’organisation de la rencontre, William Sourou, les systèmes judiciaires en place dans la sous-région sont suffisamment engorgés et peinent à juguler le flot de saisines qui se déversent continuellement dans les tribunaux. Une situation qui, à l’en croire, est néfaste au climat des affaires. Car selon ses propos, un litige qui met du temps à être réglé, c’est d’abord des pertes de temps et d’argent, mais aussi, en termes de relation d’affaires. Ce qui peut être fatal pour des pays comme le Bénin,  en quête d’investisseurs. Il a donc invité les participants au travail pour amener davantage les hommes et les femmes à recourir à la médiation, en vue de rétablir la communication entre les parties. Pour sa part, le représentant de l’administrateur provisoire de la Ccib, Kamarou Bello a salué le courage et la détermination des médiateurs et les a invités à mettre leurs connaissances au service de la population, et plus particulièrement des hommes d’affaires du Bénin. Il a fini ses propos  en adressant ses remerciements aux différentes parties prenantes de l’initiative.

La médiation est un processus volontaire et confidentiel de gestion des conflits par lequel les parties ont recours à un tiers indépendant et impartial, nommé médiateur pour les aider à trouver une solution satisfaisante pour chacune d’elle. Le rôle du médiateur est d’aider les parties à élaborer pour elles-mêmes en toute connaissance de cause, une entente équitable qui respecte les besoins de chaque intervenant.

 Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite