Changement climatique et sécurité alimentaire : Ebafosa-Bénin dévoile ses approches et opportunités

241

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Lancée le 25 novembre 2016, Ecosystem-Based Adaptation for Food Security Assembly, entendez, Assemblée d’adaptation basée sur les Ecosystèmes pour la sécurité alimentaire (Ebafosa-Bénin) est classée parmi les six branches nationales les plus performantes d’Afrique. C’est pour maintenir davantage l’élan qu’il a été organisé, mardi 5 février 2019, à l’Infosec de Cotonou, l’atelier national d’information et de sensibilisation sur l’approche et les opportunités de l’Ebafosa pour le Bénin.

«Ebafosa : Qu’est-ce que c’est et quelles opportunités pour le Bénin ?» et «Bénéficiaires et exigences pour le succès de l’Ebafosa au Bénin»,  sont les deux communications au cœur de cet atelier dont l’objectif est d’une part, de proposer des actions concrètes et pertinentes pour développer l’agriculture basée sur les écosystèmes, l’agro-industrie durable et les technologies de réduction des pertes et gaspillages post-récolte. D’autre part, le but est de séparer les mesures constituant des solutions autonomes devant provenir et celles qui nécessitent des appuis extérieurs. «Cette séance va nous permettre de connaître quelles démarches nous allons avoir pour faire connaître davantage Ebafosa dans tout le Bénin», dira Emile Houngbo, président d’Abafosa-Bénin. Dans son mot d’ouverture, Pascal Houngnandan, vice-recteur de l’Université nationale d’agriculture (Una) a salué l’initiative, tout en adressant ses félicitations et remerciements au président de la branche béninoise, Emile Houngbo. Selon ses dires, c’est grâce à sa perspicacité et détermination qu’Abafosa-Bénin est hissée parmi les branches les plus dynamiques de l’Afrique. C’est pourquoi, il a exhorté les participants, dans leurs approches de solutions, à innover et à proposer chacun dans son domaine d’activités, des actions qui vont permettre à Ebafosa-Bénin d’atteindre ses objectifs et d’être toujours citée parmi les meilleures en Afrique. «Ebafosa-Bénin a donc désormais de bonnes perspectives devant elle et doit davantage travailler pour continuer de mériter une telle confiance au niveau continental», a-t-il ajouté. Il va, pour finir, inviter les autres structures à rallier l’initiative Ebafosa-Bénin pour des impacts plus grands.

M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite