La Loupe : Pik Polémiques

1 000

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il fut une fois, un régime dit du Changement, puis de la Refondation, incarné par le brouillonissime, le débonnaire, l’infatigable Thomas Boni Yayi.

Et, adossé à la Nouvelle Conscience, prônée par le sérénissime, l’imperturbable, le brillant, quoi qu’on dise, «l’énigmatique  Pascal Irénée Koupaki, alias PIK.

Il fut, et continue d’être une fois, le régime du Nouveau Départ, de la Rupture, puis du Bénin Révélé dont le géniteur est  Patrice Guillaume -Athanase Talon.

Soutenu, par le même, «l’incorrigible», «la tête de mule», j’allais oublier, le cadre de la BCEAO, le ministre dont aujourd’hui personne ne se rappelle plus en tant que tel de l’appellation du poste.

 Respectivement ancien ministre des finances, ministre d’Etat de son chef d’hier, et d’aujourd’hui. Ministre pendant huit ans. Ministre pendant trois ans environ.

L’actualité, et la survenance de certains événements banales nous renseignent davantage sur le personnage.

Il parait que le béninois, quand il est avec vous, en réalité il n’est point avec vous.

Je n’ai jamais aussi touché du doigt la matérialité de cette ignoble image qui nous colle à la peau depuis des lustres. Le numéro deux du gouvernement de Boni Yayi, celui dont il ne sera pas dit d’ici un siècle, avec exactitude, qu’il avait démissionné à l’époque, ou s’il avait été démis, s’est illustré il y a quelques jours, par un agissement infâme.

Assister, soutenir, prendre parti pour la publication d’un livre, qui le magnifie, l’encense, et dans lequel sur plusieurs pages, une attaque ciblée pour crucifier le régime auquel il appartient, se lit aisément, avec des mots ne souffrant d’aucune ambiguïté, et sans aucune brume.

On comprend alors à la fin, que la Nouvelle Conscience dans ses fondamentaux, n’accorde qu’hypocritement à la loyauté, et la sincérité, une place de choix.

On comprend aussi pourquoi son bateau prend l’eau de toutes parts, et que ses soutiens les plus détachés se désolidarisent à la vitesse de la lumière.

Question pour le doyen Jérôme Carlos.

Où se trouve ce que nous devons envier et imiter chez les aînés?

Où se trouve la chose?

 

Dine ABDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite