Session d’examen de passage de grades en Aïkido : Une vingtaine de pratiquants évalués

345

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Une vingtaine de pratiquants d’Aïkido des clubs du Bénin ont vu leur niveau jaugé par un expert venu du Togo. Ce premier examen de passage de grande a eu lieu, samedi 26 janvier 2019, au Centre Paraïso d’Akpakpa.

 Intensifier l’évaluation continue et apprécier le niveau des pratiquants et des instructeurs aspirants aux nouveaux grades. Tel est l’objectif de cette session d’examen qui a réuni une vingtaine de participants qui ont planché devant un jury international homologué par la Confédération africaine d’Aïkido. Pour l’instructeur d’Aïkido Dave Brahi, fondateur de Mugaijuku (une école privée d’Aïkido au Bénin), les Kyu et les Dan sont les deux catégories de grades en Aïkido. «Les pratiquants portent une ceinture blanche, jusqu’à l’obtention du niveau DAN qui permet de mettre la ceinture noire. Les critères pour passer au grade supérieur sont principalement la technique et la précision. Le candidat au grade suivant doit avoir un minimum de vécu dans le grade qu’il détient», a-t-il expliqué sur le site de 24benin, avant d’ajouter qu’il y a des gradés jusqu’au deuxième degré au Bénin. Pour le stagiaire Joackim Dakpogan, l’Aikido’ est une discipline d’auto-défense qui privilégie la paix et surtout la tranquillité. Pour sa part, Marylise Tohouede, planchant pour le premier grade, 5ème Kyu a ajouté que c’est un art qui permet de se défendre. Notons que l’Aïkido a été introduit au Bénin en 2009 et compte plus d’une centaine de pratiquants sur toute l’étendue du territoire.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite