Animation de la vie politique nationale : Sévérin Adjovi désormais dans l’opposition

784

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Rassemblement des démocrates libéraux  (Rdl-Vivotin) de Sévérin Adjovi s’engage désormais à œuvrer aux côtés des autres forces de l’opposition pour « le rayonnement et la consolidation de la démocratie au Bénin qui est en danger ». Le président du parti, Sévérin Adjovi, l’a fait savoir dans une déclaration d’appartenance du parti  à l’opposition politique au Bénin.

Le parti « Rdl-Vivotin » fait désormais l’option d’une opposition franche et radicale face  au régime de la rupture incarné par le Chef de l’Etat, Patrice Talon : « Il ne fait aucun doute, que face au désastre de la gouvernance actuelle, notre parti le Rdl-Vivotin ne peut opérer un autre choix que celui d’une opposition  franche et radicale comme celle du parti Restaurer l’espoir du Président Candide Azannaï », a déclaré Sévérin Adjovi. Et pour cause, le président du parti Rdl Vivotin dresse un bilan négatif de la gestion du pouvoir par Patrice Talon. « Le bilan politique, économique et social du Président Patrice Talon est des plus négatifs, il met même en péril notre pays. Mais pis que le bilan, le régime de Patrice Talon ne laisse apercevoir aucun espoir pour un Bénin merveilleux », a-t-il fait remarquer. Il en conclut donc à l’échec du régime de la rupture : « Depuis le 06 Avril 2016, tout le monde s’accorde à dire que le Président  Patrice Talon a complètement  échoué. Il est une pilule amère coincée dans la gorge des Béninois. Son bilan est au bord de la catastrophe », martèlera-t-il.  Pour Sévérin Adjovi, le pouvoir de Patrice Talon, dès son entame n’a dégagé aucun souffle ni politique ni moral présageant un avenir serein pour le Bénin. Ainsi, dans la gestion d’un pays cassé, le pouvoir n’a fait qu’évoluer entre impasse et impuissance. Il dénonce par la même occasion, la destruction de la vitalité de toutes les institutions nationales, politiques, économiques et sociales et l’exclusion la classe politique, toutes tendances confondues, de tout processus de recherche de solution aux problèmes d’un pays qui d’ailleurs est vendu par tranche aux yeux de tous, au profit d’une gestion clanique et opaque, avec son lot de scandales sociaux, moraux et politiques. Et c’est ce qui justifie  et traduit l’engagement du président Sévérin Adjovi du parti Rdl-Vivotin aux côtés de toutes les forces d’une opposition pure et nette face aux « dérives du pouvoir dit de la rupture » pour les intérêts des populations à la base.  Il invite donc tous les sympathisants, militantes et militants à se joindre aux visions des forces politiques de l’opposition pour une victoire éclatante aux élections législatives du 28 Avril 2019.

 

Th. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite