Réforme du concours ‘’Miss Bénin’’ : Où en est le gouvernement?

1 590

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Des explications sont attendues)

Le concours de beauté Miss Bénin n’a pas eu lieu en 2018 et tout le monde s’inquiète de ce qui pourrait bien se passer entre temps pour qu’on assiste à une telle incompétence pour ne pas dire ‘’désert de compétence’’. Le gouvernement doit se prononcer.

Le gouvernement doit pouvoir s’expliquer maintenant. L’édition 2018 du concours Miss Bénin était fortement attendue au sein de l’opinion, mais les fanatiques et autres amoureux de cette compétition ont constaté le silence du gouvernement. Après l’édition contestée qui avait consacré dans la soirée du samedi 09 décembre 2017, la candidate Christelle Lougbégnon, le gouvernement a promis confier les prochaines organisations à une agence sur appel à candidature. Et c’était compte tenu des irrégularités observées à l’époque. Une organisation qui devrait, selon le ministre, redorer le blason de l’événement. Mais force est de constater que cette annonce qui a été faite et qui avait fait couler beaucoup d’encre et salive, ne portait en elle aucun élan de bonne volonté et était dépourvue de tout sérieux. La preuve en est que le public n’a pas eu droit à son concours l’année écoulée. A-t-on gratuitement fait de Fortuné Dégbégni une victime du pouvoir gouvernemental ? Où se trouve l’agence qui devrait s’occuper de l’organisation ? veut-on subtilement confier l’organisation à ses hommes de main pour tromper la vigilence ? bref Que s’est-il passé entre temps pour que cette grosse boude s’installe autour de l’organisation et que l’obscurité enveloppe cette compétition de prestige censée renforcer la promotion de la destination Bénin? Au gouvernement d’apporter les éléments de réponse.

Pour mémoire…

Par un courrier en date du 27 décembre 2017, le ministre du tourisme, de la culture et des sports, Oswald Homeky  a retiré l’organisation du concours de beauté ‘’Miss Bénin’’ au président de l’association culturelle Miss Bénin, Fortuné Dégbégni. Cette même décision a servi d’occasion pour notifier à M Fortuné Dégbégni qu’il n’a pas à « se prévaloir du label Miss Bénin en quelque circonstance que ce soit ». Le ministre en avait aussi profité pour faire savoir à l’opinion que les éditions du concours Miss Bénin feront désormais l’objet d’un appel à candidature ouvert, devant consacrer la sélection d’une agence qualifiée et expérimentée. En dessaisissant l’association de l’organisation du concours, le gouvernement veut pallier aux insuffisances et dysfonctionnements qui caractérisent l’événement. Selon le courrier envoyé à M Dégbégni, cette décision gouvernementale n’est pas hâtive. Le ministre dit avoir déjà communiqué au concerné,” l’insatisfaction du gouvernement quant à la qualité des dernières éditions  de Miss Bénin ainsi que la volonté de l’Etat de réformer entièrement ce concours dont le prestige devrait correspondre (aux) grandes aspirations (du) Bénin“. Les événements qui se sont produits lors de la dernière édition du concours “n’ont fait que confirmer nos constats et appréhensions  en ce qui concerne la qualité de l’organisation et la crédibilité du processus de sélection de la miss” a affirmé  le ministre dans le courrier.

 

Teddy GANDIGBE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite