La Loupe : Rupture, législatives, impasse !

809

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

A vrai dire, pour le peu que l’on constate, depuis peu, il est possible de dire que Patrice Talon,  «Agbonon» ne maitrise pas sa troupe. En dehors des surprises que l’on dit que la liste Prd de Houngbédji réserve, en dehors des têtutesses et des listes rebelles, dites de la mouvance, qui ne sont ni du Bloc Républicain, ni de l’Union Progressiste, au sein des deux principaux blocs, tout n’est pas serein.

Les compteurs sont au rouge. Peu d’espoir.

Le Bloc républicain et les progressistes se comportent sur le terrain comme des adversaires. Ils se regardent en chien de faïence. A tort mais aussi à raison, puisque le fondateur de ces deux machins lui-même, le compétiteur né, malgré tout, ne parvient pas à imposer une ligne directive. A cette allure, bonjour les dégâts, puisque le thème de campagne n’aurait pas été défini facilement, et que les acteurs vont naviguer éternellement à vue, Même les grands penseurs politiques de ce régime, tels que Bruno Amoussou, Sacca Lafia, et Lazare Sèhoueto, n’affichent pas leur sérénité légendaire.

Comme le dit l’autre, les blocs sont bloqués, et cherchent issue. En ce moment, Boni Yayi, et l’opposition en passe de s’unir font la pluie et le beau temps. Et gagne l’adhésion même si c’est précaire, des populations avec d’énormes bains de foule.  Si cet effet de foule continue, et que la mouvance continue à patiner, il pourrait bel et bien se concrétiser dans les urnes. Au grand dam de la Rupture.

Les informations qui proviennent du Nord, ne sont guère bonnes. L’effet Boni Yayi fait rage et fait des émules au sein des militants de la Rupture.  Or le phénomène ne fait que commencer. Il fonctionne comme un moteur diésel capable de rebondir toujours plus loin.

Patrice Talon, attention!

 

Dine ABDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite