Evaluation de l’action publique : Bulletin de note du gouvernement (Semaine du 11 au 18 janvier 2019)

323

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Romuald Wadagni, Ministre de l’Economie et des finances (14/20)

Le ministre Romuald Wadagni continue de faire des exploits. Grâce à son dynamisme, le Bénin peut bénéficier d’un soutien financier chiffré à 83 milliards F CFA d’une banque internationale par l’intermédiaire de la Banque mondiale pour réussir son programme social Arch. Décidément, le jeune ministre multiplie les succès ces derniers mois.

Samou Adambi, Ministre des mines : 13/20

Les travaux AEP/Abomey-Calavi Phase 1 avancent à grands pas sur le terrain. Prévue pour s’achever au plus tard le 23 décembre 2019, cette première phase réalisée sur financement privé, avec l’appui du gouvernement à travers le Ministère de l’eau et la Soneb, entend donner l’accès à l’eau potable à plus de 300.000 personnes additionnelles dans les quartiers périphériques d’Abomey-Calavi. Ce projet sera suivi de deux autres phases dont le démarrage est prévu en 2019 et visant à atteindre les objectifs du Programme d’Actions du Gouvernement pour ce qui concerne l’accès universel à l’eau potable en milieu urbain dans la commune d’Abomey-Calavi.

Aurélien Agbénonci, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération (12/20)

La mobilisation du chef de la diplomatie béninoise porte toujours ses fruits. En effet, annoncée depuis quelques semaines par le ministre Aurélien Agbénonci, une délégation d’opérateurs économiques japonais a rencontré cette semaine les autorités du ministère des Transports pour discuter de la construction d’un échangeur au carrefour Cica- Toyota. L’intérêt des Japonais pour ce vaste projet est le résultat de l’implication réelle de l’appareil diplomatique.

Abdoulaye Bio Tchané, Mpd : 11/20

Le ministre d’Etat chargé du Plan et du dévelop pement, Abdoulaye Bio Tchané a lancé dans la matinée de ce lundi 14 janvier 2019, la dissémination du Plan national de développement (Pnd) 2018-2025. L’objectif visé à travers Pnd est d’amener le Bénin à une croissance durable de 10% au moins à l’horizon 2025. Le Pnd s’accommode avec les objectifs du développement durable et l’agenda 63 de l’Union africaine.

Serge Ahissou, Ministre du commerce : 12/20

Le ministre de l’Industrie et du commerce tape du poing sur la table. Par un communiqué, Serge Ahissou met en garde les distributeurs des produits pétroliers contre le non ajustement à la baisse des prix au début de chaque mois. Un comportement qui va à l’encontre de la loi N°2017-21 portant protection des consommateurs.

Sacca Lafia, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique (12/20)

La Police républicaine a repris depuis quelques semaines la répression contre les motocyc listes n’empruntant pas les pistes cyclables. Plusieurs motos ont été saisies depuis l’opération.  Certains citoyens n’approuvent pas la répression. Mais elle est destinée à garantir la sécurité sur les routes nationales. L’équipe mobilisée par le ministre de l’Interieur, Sacca Lafia ne doit pas reculer.

José Didier Tonato, Mcvdd : 11/20

L’amélioration du cadre de vie des populations préoccupe toujours le ministre José Tonato. Le projet de modernisation des traitements de boues de vidange au Bénin, matérialisé par l’installation dans les prochains jours d’une station de traitement à Abomey-Calavi en est la parfaite illustration. Le projet a connu une nouvelle étape cette semaine, avec le lancement du paiement des personnes affectées par le projet.

Barnabé Dassigli, Ministre de la décentralisation (08/20)

Il continue toujours de s’illustrer sur le terrain politique. Au cours de sa dernière sortie, il a tenté de rallier les populations de son Zè natal à sa cause. Cependant sur le terrain de la gouvernance, rien n’a bougé pour le ministre, c’est plutôt la routine dans les services.

Adidjatou Mathys, Mtfp : 08/20

La politique occupe tout son temps ces derniers jours peut-être en raison du poste qu’elle occupe au sein du bloc républicain mais le ministre du Travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys est attendu sur plusieurs chantiers pour relever les principaux défis de son département ministériel.

Aurélie Adam Soulé Zoumarou, Ministre de l’Economie numérique, (09/20)

La ministre de l’Economie numérique et de la communication est toujours préoccupée par le projet tout numérique. C’est dans ce cadre qu’elle a organisé une conférence sur le Code du numérique. L’initiative vise à mieux comprendre les enjeux, les perspectives et le contenu du code en vue de sa vulgarisation. Elle en a profité pour distribuer à tous les participants la dernière version dudit Code.

Mahougnon Kakpo, Mestfp : 07/20

Moins prévoyant et en panne de stratégie, le ministre de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahougnon Kakpo a simplement essuyé un revers pourtant prévisible. Il s’agit de l’évaluation intellectuelle et pédagogique, massivement boycottée par les enseignants du secondaire. Et pour se refaire une image, des demandes d’explications sont adressées aux censeurs, surveillants et comptables des établissements scolaires. Une fuite en avant.

Marie Odile Attanasso, Mesrs : 07/20

Restée indifférente aux dénonciations faites et portant sur une attribution fantaisiste des notes et des rachats exagérés lors de la correction de l’examen national de Licence, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie-Odile Attanasso a raté une occasion d’agir pour crédibiliser la réforme. Elle est, par ailleurs, attendue sur l’examen national de Master dont la correction a démarré mercredi.

Salimane Karimou, Memp : 07/20

Encore un rétropédalage. Après moult tergiversations, le ministre des enseignements maternel et primaire autorise à nouveau les souscriptions dans les écoles publiques. Cette décision avait été décriée en son temps compte tenu du manque criard d’enseignants. Mais la Rupture avait foncé extrapolant la source même du problème. Ce revirement est une démission qui met en cause la gratuité tant prônée.

Bintou Chabi Adam Taro, Ministre de la famille, des affaires sociales : 07/20

L’activité du ministre des Affaires sociales et de la microfinance a été essentiellement politique la semaine écoulée. Adam Bintou Taro était allée présenter le baobab aux populations de la Donga. Elle a parcouru les communes de Manigri, Bassila, Alédjo, Penessoulou, Djougou et autres mobilisant les populations autour des idéaux de l’Union Progressiste. Pendant ce temps, c’est l’hibernation du côté des activités de son département ministériel.

Allasane Seidou, Mit : 09/20

Statu quo chez le ministre des infrastructures et du transport. Sa dernière prouesse remonte au communiqué interdisant les chargements hors gabarit. Cette mesure entre vise à conformer le Bénin au règlement 14 de l’Uemoa. Elle est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2019.

Jean-Claude Houssou, Ministre de l’énergie : 10/20

On sent un peu de répit dans les coupures intempestives de l’énergie électrique. Contrairement aux périodes des fêtes, l’énergie de la Sbee est beaucoup plus stable même si par endroits, les coupures persistent. Cela prouve qu’on est encore loin de l’objectif zéro délestage promis par le gouvernement de la Rupture.

Benjamin Hounkpatin : 11/20

La fièvre hémorragique à virus Lassa occupe le quotidien du ministre Benjamin Hounkpatin. Un autre cas suspect a été enregistré cette semaine à Lobozounkpa, arrondissement de Godomey. Il s’agit d’un locataire nigérian décédé sur la cour de la maison après avoir présenté des signes qui rappellent ceux du virus. Une équipe s’est rendu sur les lieux pour faire des prélèvements afin de confirmer s’il s’agit ou non du Lassa. Pendant ce même temps, les cas détectés dans le Borgou sont guéris. Une première au Bénin.

Modeste Kérékou, Mpmepe : 10/20

Le ministre des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi se laisse un peu désirer ces temps-ci surtout sur le terrain de l’emploi des jeunes. Mais cette inactivité est loin de refléter le dynamisme qu’il entend imprimer à ces secteurs très sensibles. Modeste Kérékou continue certainement de peaufiner la stratégie payante afin des jeunes diplômés sans emploi des entrepreneurs accomplis.

Fortuné Alain Nouatin, Ministre délégué chargé de la défense nationale : 09/20

Quand on est ministre de tutelle d’un corps appelé la Grande muette, il est rare de mettre la lumière sur ses actions. Du coup, il est difficile de juger le ministre de la Défense à l’aune de ses apparitions publiques. Toutefois, sur le terrain politique, on constate un certain activisme de Alain Fortuné Nouatin derrière l’Union Progressiste.

Oswald Homeky, Mtcs : 11/20

Le ministre des Sports du Bénin, Oswald Homeky met les bouchées doubles pour la concrétisation du volet sport du Programme d’actions du gouvernement (Pag). La signature, jeudi, du mémorandum entre le président de la Fifa, Gianni Infantino, la Fédération béninoise de football et l’État béninois est un acte majeur dans ce sens. Statu quo.

Cossi Gaston Dossouhoui, Ministre de l’Agriculture : 09/20

Le ministre de l’Agriculture poursuit son périple entamé depuis quelques jours en vue de voir l’évolution du Recensement national d’agriculture (Rna). Gaston Dossouhoui se dit rassuré même s’il préfère attendre la fin de l’opération avant de réjouir. “Le mode de collecte, le sérieux que les gens ont à le faire et leur comportement des divers niveaux de contrôle me rassurent”, a-t-il expliqué. “Mais, tant que nous n’avons pas encore le produit fini, nous ne pouvons pas nous complaire par rapport à ce que nous avons vu”, a-t-il ajouté.

Séverin Quenum, Garde des sceaux : 08/20

L’activité du Garde des sceaux se résume ces temps-ci à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Le procès qui devrait prendre fin le 31 décembre s’enlise de jour en jour. Après une première prorogation, une deuxième est prise depuis ce vendredi. Les témoins et sachants se succèdent à la barre mais on ne sait toujours pas où se situe la vérité. Le saura-t-on vraiment un jour ? Le doute finit par s’installer et les populations craignent que tout ça ne serve à rien sinon à assécher davantage les caisses de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite