Championnat zonal ouest et centre des 14, 16 ans et moins : Le Bénin termine 4e au classement général avec des qualifications

276

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Bénin a validé son billet en simple filles et en équipe filles dans la catégorie des 14 ans et moins au prochain championnat d’Afrique des 14, 16 ans et moins qui aura lieu en juin 2019 en Tunisie. Ces qualifications ont été obtenues à Lomé au Togo à l’occasion du championnat zonal ouest et centre des 14, 16 ans et moins de tennis, du 7 au 15 janvier 2019. Une compétition qui a connu la participation de neuf pays sur les dix attendus.

Le Bénin ne sera pas absent au prochain championnat d’Afrique des nations des 14 ans et moins filles de tennis. Pour cause, les filles ont relevé le défi en décrochant la qualification. D’abord, c’est Gloriana Nahum, en simple filles dans la catégorie des 14 ans et moins qui a validé son billet pour la Tunisie. Lors du championnat zonal de Lomé, la jeune béninoise a battu en finale son adversaire ivoirienne sur le score de deux sets à un (2-6 ; 6-4 ; 6-2) malgré qu’elle était menée au premier set. «Cette victoire est importante pour moi. Elle conforte mon classement au plan africain (3e)», se réjouit-t-elle. Ensuite, le Bénin a également obtenu son ticket par équipe. En finale, les jeunes filles béninoises que sont Rodia Noudogbessi, Eliaza Honfoga et Gloriana Nahum ont éliminé le grand Nigéria.  Chez les jeunes garçons, Mariano Kpodéziaou et Dylane Bruce en double dans la catégorie des 16 ans et moins ont remporté la finale mais la Tunisie reste sous veilleuse en attendant leur classement (le top est préféré). Pour Jean Houngbo, l’un des entraîneurs ayant conduit les 12 ambassadeurs à Lomé, c’est un bilan satisfaisant. «C’est un bilan encourageant. Chez les 14 ans et moins filles, la championne est une Béninoise. Chez les 14 ans et moins garçons, on a été 3e puis on a remporté la première place en double au niveau des 16 ans et moins garçons. On a été vainqueur par équipe au niveau des 14 ans et moins filles», a-t-il déclaré dès son arrivée au bercail avant d’ajouter que sur les neuf pays présents, le Bénin a fini au pied du podium. «De façon officielle, nous avons trois personnes qui sont qualifiées pour le championnat d’Afrique»”, a ajouté Jean Houngbo qui n’a pas manqué de mentionner leurs noms. Il s’agit de Gloriana Nahum, Eliaza Honfoga et Rodia Noudogbessi.

Un niveau relevé…

 

Pour l’entraîneur, le niveau de la compétition a été très relevé. «Quand on monte sur les courts de tennis à 8h, il faut revenir à l’hôtel à 22h. Ce n’était pas de la blague ni de l’amusement pendant les dix jours de compétition. C’est fatiguant mais les enfants ont tenu bon», a-t-il souligné avant de remercier la Fédération béninoise de tennis (Fbt) avec à sa tête le président Jean Claude Talon qui ne ménage aucun effort pour qu’il y ait la participation régulière des enfants aux compétitions régionales et continentales. «C’est encourageant pour nous les coaches. Quand nous entrainons les  enfants et nous les évaluons au fur et à mesure, c’est très important», a laissé entendre Jean Houngbo. Par ailleurs, il a invité les parents à encourager et soutenir les enfants pour la pratique du sport. Faut-il le rappeler, le Togo, le Burkina Faso, le Nigéria, la Côte-d’Ivoire, le Ghana, le Cameroun, le Mali, le Gabon et le Bénin sont les neuf pays qui ont pris part à la compétition.

 

Abdul FataÏ SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite