Législatives 2019 : La Lépi actualisée transmise à la Céna

425

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) a procédé hier, mercredi 16 janvier 2019, à la remise officielle de la liste électorale permanente informatisée (Lépi), version 2018, à la Commission électorale nationale autonome (Céna). La cérémonie officielle consacrant la remise s’est tenue dans la salle de Conférence de la Céna à Cotonou.

Un total de 5 037 785 électeurs, contre 4 746 348 en 2016, c’est ce que révèle la liste électorale informatisée extraite du Fichier électoral national transmise par le président du Cos-Lépi, Janvier Yahouédéhou à son homologue de la Céna, Emmanuel Tiando. Ceci, conformément à la loi 2018-31 du 09 octobre 2018, portant Code électoral. Ce nombre intègre les nouveaux majeurs en référence à la date du 28 avril 2019, retenue pour la tenue des élections législatives. En effet, installé le lundi 02 juillet 2018 par la Cour constitutionnelle, le Cos-Lépi a pour mission d’une part, d’adopter le document de faisabilité technique des opérations d’apurement, de correction et de mise à jour du Fichier électoral national, et d’autre part, de veiller à l’élaboration d’une version optimale de la Lépi à utiliser pour les prochaines élections fixées au 28 avril 2019. En remettant officiellement la Lépi actualisée, le président du Cos-Lépi, Janvier Yahouédéhou se dit animé d’un sentiment du devoir accompli : « Je ressens en ce moment, ensemble avec mes collègues ici présents, un réel plaisir et surtout un fort sentiment d’avoir accompli une partie de la mission républicaine à nous assignée », a-t-il déclaré. Janvier Yahouédéhou a rassuré quant à la qualité et la fiabilité de l’œuvre, en dépit de sa perfectibilité : « On peut affirmer sans hésiter, que la liste qui vous est remise ce jour, est une liste fiable, sincère, crédible et consensuelle. Malgré toutes ces qualités, elle reste perfectible », fera-t-il remarquer.  Il a fini ses propos en adressant ses remerciements au gouvernement pour avoir joué sa partition, ainsi qu’aux membres du Cos-Lépi, à ses démembrements et aux experts ingénieurs et techniciens, pour leur sacrifice et leur engagement. Quant au président de la Céna, Emmanuel Tiando, il s’est félicité d’avoir reçu la liste à temps, ce qui permettra à son institution de jouer sa partition en retour. Toute chose devant permettre de dissiper à en croire ses propos, les inquiétudes liées à l’organisation des législatives de 2019.

 Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite