Etats généraux du taekwondo béninois : Victorien Kougblenou et la Fbtae déjà à pied d’œuvre

509

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Deux jours pour décider du nouveau départ )

Les nouveaux locaux de la Fédération béninoise de taekwondo (Fbtae), sis à Akpakpa, vont abriter les travaux préliminaires  des états généraux du taekwondo béninois. Durant deux jours, la centaine de participants vont diagnostiquer les maux qui minent cette discipline sportive au Bénin afin de trouver des solutions idoines pour un véritable décollage et un vrai nouveau départ du taekwondo béninois.

Elu en novembre 2018, le nouveau Comité exécutif de la Fbtae, dirigé par son président Victorien Dossa Kougblenou marque déjà des points et annonce le nouveau visage du taekwondo béninois. Pour cause, le Comité s’apprête à organiser du 25 au 26 janvier prochain, les états généraux du taekwondo béninois. Ceci, pour mettre au cœur des débats, le diagnostic technique, institutionnel ainsi que divers problématiques en vue d’une bonne opérationnalisation de nouvelles orientations. Ainsi,  sera-t-il question pour les participants de faire un diagnostic participatif, de définir les modalités de réorganisation du cadre technique et institutionnel de la pratique du taekwondo, de redéfinir les modes, les mécanismes et sources de financement des activités pour aboutir à une nouvelle approche de gouvernance.

Un programme alléchant et professionnel…

 

Pour réussir ces états généraux, les responsables des sous commissions ainsi que le Comité exécutif tiendront au siège de la Fbtae, vendredi 25 janvier 2019, les travaux préliminaires et scientifiques préparatoires desdits états généraux. A cette même occasion, il sera procédé à la cérémonie d’inauguration des nouveaux locaux de la Fbtae ainsi que le dojang national. S’en suivra, samedi 26 janvier 2019, à Majestic de Cadjehoun, la phase technique des états généraux. Elle sera marquée par des travaux en plénière et en groupes thématiques. Notamment, la réorganisation du cadre technique de la pratique du taekwondo, le financement des activités et la gouvernance politique et administrative. Les travaux de groupe feront l’objet de rapports qui seront présentés au cours de la restitution en séance plénière. De même, les restitutions en plénière donneront lieu à un débat général au terme duquel, le rapport final sera présenté. Et  déjà, en à croire une source proche de la Fbtae, le Comité exécutif s’active et est à pied d’œuvre pour, non seulement gagner le pari de l’organisation mais aussi, faire de ces états généraux, le socle d’un véritable nouveau départ du taekwondo béninois.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite