Conférence administrative départementale du Borgou : La Cmps et ses avantages au menu des échanges

414

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les membres de la Conférence Administrative Départementale du Borgou ont tenu leur première réunion ordinaire pour le compte de l’année 2019, le mercredi 16 Janvier 2019.  Quatre points étaient inscrits à l’ordre du jour. Un accent particulier a été mis sur la présentation de la Caisse Mutuelle de Prévoyance Sociale (Cmps) et du Projet Emploi des Jeunes (Pej).Le préfet Djibril Mama Cissé a présenté ses meilleurs vœux de bonne santé, de paix profonde, de prospérité et de succès à l’endroit de ses collaborateurs, des membres de la Cad et des populations du Borgou. Il n’a pas manqué  d’exprimer sa profonde reconnaissance et sincère gratitude pour la qualité des rapports, la franche collaboration, le sens de responsabilité et les efforts appréciables accompli par chacun des membres dans leurs secteurs respectifs. Ce qui a conduit à un travail global satisfaisant dans le département du Borgou.  Dans le souci de faire la visibilité autour de la Caisse mutuelle de prévoyance sociale et en prélude de la célébration de son 20ème anniversaire, les responsables de la Caisse Mutuelle de Prévoyance Sociale (Cmps) ont fait une présentation de la structure et ses avantages aux membres de la CAD.  La Cmps est une structure sous tutelle du ministère de la fonction publique et financée par l’État. Elle s’occupe de la prise en charge de la population au niveau de la santé et de la retraite.  Pour Nadia Biaou, chef d’antenne départementale Borgou Alibori de la Cmps, l’objectif de la  communication est d’amener les membres de la CAD  à comprendre le bien fondé et s’inscrire à la Cmps et surtout à être des relais auprès des populations.   Pour elle, les avantages de la Cmps sont nombreux.  Avec 850 francs Cfa le mois, on peut souscrire à la Cmps pour avoir 70% de prise en charge en retour. Ce qui permet aux populations n’ayant pas un grand revenu de pouvoir épargner mensuellement entre 2000 F CFA et 50.000 Fcfa afin de bénéficier du double une fois à la retraite allégeant ainsi leur souffrance. Aussi la responsable de la Cmps s’est-elle réjouie du bilan plus que positif.  La deuxième communication de la CAD a porté sur la présentation du Projet Emploi des Jeunes présentée par Edgard Sambieni, chef antenne départementale de l’agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (Anpe). Le Pej vise à s’occuper spécialement des jeunes sous-employés, déscolarisés ou ayant atteint le niveau de la classe de seconde. Ce projet affirme Edgard Sambieni « a permis à des jeunes de bénéficier d’un emprunt de 200.000f». Pour la première phase, près de 7591 jeunes ont bénéficié de cette subvention octroyée par l’État afin de leur permettre de se lancer dans une activité économique et gagner décemment leur vie. Un bilan positif se dégage pour la première phase du Projet Emploi des Jeunes. Pour la seconde phase, 7957 jeunes vont  bénéficier de cette subvention de l’État après la distribution des cartes Pej qui est en cours actuellement. Artisanat, agriculture, agrobusiness, tourisme et élevage sont les domaines d’intervention du projet.  Le bilan de la mise en œuvre des plans de travail annuels des structures déconcentrées du Borgou au titre l’année 2018 suivi du dernier point portant sur l’information et les préoccupations diverses sont les autres points inscrits à l’ordre du jour de cette première réunion de la CAD.

 

Albérique HOUNDJO (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite