Introduction d’une nouvelle discipline au Cefes : Le promoteur Charles Titigueti donne plus de détails

453

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La rentrée sportive au Centre de formation et d’éducation sportive (Cefes) aura un goût particulier cette saison. Ceci, en raison du nouveau bébé qui vient de s’ajouter au sport-roi. Au Cefes, on ne parlera plus que de football. Le basket-ball a aussi droit de cité.

- Advertisement -

Le Centre de formation et d’éducation sportive (Cefes), présidé par son promoteur Charles Titigueti, en collaboration avec la Fédération béninoise de basketball (Fbbb) souhaite offrir un cadre de proximité et un espace de jeu aux enfants épris de la balle au panier. Et déjà, le Cefes invite les amoureux de la discipline, les 16 et 19 janvier 2019 au terrain « Petit Paris » à Hêvié (rue en face de l’Ecole primaire publique Adovié) pour vivre le début de l’événement et voir le chef d’œuvre. A travers ce nouveau mariage, le Cefes se veut un centre de référence au Bénin. Surtout que le basket-ball fait partie des disciplines prioritaires dans le volet sport du Programme d’action du gouvernement (Pag). «Notre centre, depuis sa création s’est donné comme objectif d’intéresser autres disciplines que le football», a fait savoir le promoteur de Cefes. A en croire Charles Titigueti,  après six ans d’activités, il était important d’associer au football, une discipline de main (le basket-ball) surtout que l’infrastructure existe déjà. «L’autre raison, c’est qu’au niveau des disciplines de main, le Bénin excelle dans la sous-région. Nous avons aussi des stars à travers le monde qui font la fierté du Bénin. Il faut donc que ce sport soit accompagné pour lui donner toutes les chances d’être une discipline vecteur de développement», a-t-il justifié, tout en remerciant le premier vice-président de la Fbbb Bakary  Ganiyi qui, selon ses dires, fait partie des personnes ressources et partenaires de Cefes. «En sa qualité de vice-président et responsable de la session basket-ball, tout est allé plus vite», a-t-il ajouté.

L’entrée au Cefes se fera sur test…

 

Pour Charles Titigueti, l’entrée au centre session basket-ball se fera sur test comme toute autre discipline. «Ce n’est pas payant mais une petite contribution sera demandée aux parents pour accompagner les charges. C’est peut-être 1000 Francs Cfa ou moins», a-t-il clarifié avant d’inviter les uns et les autres à saisir cette opportunité que le Cefes leur offre en lançant cette branche d’activité sportive qu’est le basket-ball.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite