Promotion de la musique Béninoise : Le fruit des formations à l’Irmcc présenté au public

81

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Boniface Sagbohan Gagne le pari)

Ils sont une vingtaine d’enfants qui ont bénéficié de l’initiative de l’association Fifa médiation dirigé par Boniface Sagbohan. En l’espace de cinq jours, c’est-à-dire du 26 au 31 décembre 2018, ils étaient rassemblés à l’institut régional de musique et de chant choral (Irmcc)  où la chance leur a été offerte de suivre des cours sur une variété d’instruments de musique et en techniques vocales. Entre autres il y a la Guitare solo et basse, le violon, la batterie, le piano pour ne citer que ces instruments. Guidés par maître Simon Dédji et son équipe, ces enfants ont vite assimilé les notions à eux inculquées et au bout des cinq jours, chacun d’entre eux manipule l’outil de musique qu’il a appris à jouer avec maestria. Pour que le résultat de ces travaux ne reste pas seulement dans les coulisses de l’apprentissage,  les locaux du jardin des enfants ‘’les Neems’’ situé à Gbégamey ont été choisis pour servir d’office de spectacle de restitution.  Au vu et au su de tout le monde deux batteries, deux pianos, deux violons, une guitare Basse et une solo avec des micros ont été installés sur le géant podium du complexe. Sur ces instruments, les coachés de maîtres Dédji sont installés et ont donné un spectacle d’environ une heure trente. Du morceau ‘’Cette nuit’’ à ‘’Ste maria’’ en passant par les démonstrations instrumentales, ces enfants de la tranche de 7 à 17ans ont tout donné pour égayer le public essentiellement composé des élèves, écoliers et parents d’élèves.  A leur suite un jeune orchestre a été installé, toujours un produit de l’Irmcc, qui, quant à eux ont exécuté des morceaux d’artistes confirmés de trempe de Sessimè, Ignace Don Métok, et de Daphné pour tenir en haleine le public qui n’avait visiblement pas envie que le spectacle cesse. Financé par le fond des arts et de la culture, cette initiative de l’association ‘’Fifa médiation’’ a fait d’une pierre deux coups. En plus d’avoir permis aux enfants d’acquérir une connaissance profonde  dans le domaine de la musique, elle a certifié leur acquis par des attestations délivrées sur place.

 

 TG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite