Dans le prolongement du 10 janvier : Dah Bokpè observe une importante tradition à son domicile

188

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Samedi 12 janvier 2019 chez la collectivité royale Kpingla Bopkè Un rituel sacré et nécessaire s’observe. ‘’Nouhoudo Assin’’ et ‘’Ahan gbadoho’’. Deux cérémonies qui symbolisent dans la tradition des fils et filles de la communauté Kpingla Bokpè l’invocation des mânes des ancêtres pour implorer l’harmonie et la paix au sein de la collectivité. Pendant les rituels exécutés en présence de Dah Bokpè Houézrèwèkè lui-même, de Daagbo Hounon Tomandjrèhoukpon et d’autres hauts dignitaires du culte Vodoun, un nombre impressionnant de moutons et de volailles ont été égorgés pour les mânes des ancêtres par un amas de ferraille configuré en forme de tige de fer à voile sur lequel s’affiche d’autre représentations complexe. Autour de ces symboles des prêtresses qui procèdent aux libations, litanies et incantations à titre consultatif. Après l’immolation des animaux, place est faite aux rituels de dè hiho (prière) de vi dida (jet de cola) et autres dans l’objectif d’écouter la voix des ancêtres pour en faire le point au chef de collectivité. « Après cette cérémonie à laquelle vous venez d’assister, le résultat que les grandes prêtresses sont venues m’annoncer se révèle favorable pour toute la communauté.  Les ancêtres ont accepté tout ce qui est fait et promettent de belles perspectives », souligne Dah Bokpè à la fin de la cérémonie. Cette solennité selon le dignitaire est une nécessité qui permet de mettre les garde-fous et prévenir toutes éventualités afin de présager de beaux jours à la communauté dont il a la charge. Elle est marquée chaque année par la présence de hautes personnalités venues des quatre coins du monde, comme le maire Thomas ZSCHORNAK de la ville de Nebelschuetz en Allemagne qui est très impliqué dans la sphère culturelle et qui entend œuvrer pour le développement des liens d’amitié la ville dont il a la charge et la ville de Ouidah au plan culturel.

 

TG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite