Bulletin de note du gouvernement (du 07 au 11 janvier 2019)

2 693

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Qui monte, qui descend et qui maintient le statu quo ? Tout comme le Baromètre publié chaque vendredi dans les colonnes de votre journal, vous trouverez désormais chaque lundi, pour bien commencer la semaine, la notation exclusivement réservée aux membres du gouvernement. C’est notre manière à nous, à Matin Libre, d’inciter les ministres à donner le meilleur d’eux-mêmes pour la résolution des problèmes de la Cité.

Oswald Homeky, Mtcs : 14/20

Le ministre des Sports du Bénin, Oswald Homeky met les bouchées doubles pour la concrétisation du volet sport du Programme d’actions du gouvernement (Pag). La signature, jeudi, du mémorandum entre le président de la Fifa, Gianni Infantino, la Fédération béninoise de football et l’État béninois est un acte majeur dans ce sens.

Aurélie Adam Soulé Zoumarou : 13/20

Ministre de l’Economie numérique et de la communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a réussi à conduire le projet de Code  du numérique jusqu’à son terme. Elle a organisé une conférence dans ce cadre mardi 8 janvier 2018. Faisant partie de la série de rencontres qui seront organisées à cet effet, l’initiative visait à mieux comprendre les enjeux, les perspectives et le contenu du code, en vue de sa vulgarisation.

Abdoulaye Bio Tchané, Mpd : 12/20

Un peu moins visible ces derniers jours au ministère en charge du Développement, le ministre d’État est beaucoup plus ” absorbé” par les activités politiques sur le terrain dans la perspective des prochaines législatives. Abdoulaye Bio Tchané a tout de même réussi sa tournée dans l’Atacora et la Donga où il est allé expliquer les idéaux du Bloc républicain (parti de la Mouvance ) aux populations.

Allasane Seidou, Mit : 13/20

A partir du 1er janvier 2019, plus aucun véhicule poids lourd ne devra faire des chargements hors gabarit. Par un communiqué radio-télévisé, le ministre des Infrastructures et du transport, Alassane Séidou a informé les usagers de la route que la tolérance de surcharge sur les poids est passée de 20% à 15% depuis le 1er janvier 2019, conformément au règlement 14 de l’Uemoa. Voilà qui devrait diminuer le nombre d’accident sur les axes routiers et la dégradation précipitée des routes réalisées à grands frais.

Aurélien Agbénonci, Maec : 14/20

La diplomatie du Bénin continue d’engranger des succès.  Le dernier en date est la rencontre du ministre des Affaires étrangères avec le Secrétaire général de l’Onu Antonio Guterres. Très engagé auprès du Chef de l’Etat, le ministre Aurélien Agbénonci peut aussi se targuer d’avoir contribué à l’arrivée au Bénin du président de la Fifa,  Gianni Infantino .

Adidjatou Mathys, Mtfp : 09/20

Au ministère de la Fonction publique, chez Adidjatou Mathys rien n’a  bougé. En tout cas pas grand chose à se mettre sous la dent. Même sur le plan politique, dans la 19eme circonscription électorale, Adidjatou Mathys n’arrive pas à mobiliser le monde dans la perspective des législatives d’avril 2019.

Benjamin Hounkpatin : 08/20

02 nouveaux cas de virus Lassa sont détectés dans le Borgou. Ce qui augmente à 6 le nombre de cas confirmés sur les 15 enregistrés. 02 cas sont probables et 7 cas sont suspects avec des résultats pourtant négatifs. Visiblement les stratégies de prévention et de riposte contre le virus Lassa tardent à montrer leur efficacité. En baisse

Modeste Kérékou : 12/20

L’homme était à la cérémonie de sortie de la 5ème promotion des jeunes leaders du programme “Jeune leader de  Friedrich Ebert”. Il a salué cette initiative de la Fondation donc l’objectif est de former des jeunes au leadership pour une relève qualitativement aguerrie face aux nombreux défis qui se présentent dans tous les secteurs. Pour le Pej, des efforts aussi se font pour encourager les jeunes entrepreneurs.

Jean-Claude Houssou, Ministre de l’énergie : 08/20

Les coupures d’électricité sur plus d’une demi-heure, se font de plus en plus persistance. Délestage ou pannes techniques ? Les spécialistes et politiques du domaine ne tariront pas de mots pour justifier cela. Pendant ce temps, les abonnés subissent.

Mahougnon Kakpo, Mestfp : 08/20

La furie des enseignants du secondaire et l’appel au boycott général de l’évaluation de leur niveau, initiée par le gouvernement, rend de plus en plus impopulaire le ministre Kakpo Mahougnon. Réussira-t-il à convaincre ses vis-à-vis pour empêcher le camouflet en téléchargement ? En tout cas, pour l’heure, le professeur Kakpo Mahougnon peine à maîtriser sa troupe.

Samou Adambi, Ministre des mines : 14/20

Le ministre des mines et de l‘Eau prend une part active dans l’exécution du Programme d’action du gouvernement, notamment la fourniture d’eau potable aux populations. Pour la Foire internationale de Parakou où il est allé en soutien au maire Charles Toko, rendant disponible le liquide vital sur le site.

Salimane Karimou, Memp : 09/20

C’est toujours le statu quo chez le ministre Salimane Karimou. Le problème de manque criard d’enseignants dans le sous-secteur persiste et le ministre des enseignements maternel et primaire (Memp) n’a toujours pas amorcé une action concrète. Ce qui maintient le ministre en baisse dans notre baromètre….

Marie Odile Attanasso, Mesrs : 08/20

Les examens nationaux de Licence et de Master créent déjà polémique, quant à l’organisation technique. Le trop grand favoritisme des autorités en charge de l’organisation envers les candidats est décrié. Dans le même temps, la situation tendue entre le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie Odile Attanasso et l’Intersyndicale des enseignants du supérieur n’a pas tellement évolué.

Bintou Chabi Adam Taro, Ministre de la famille, des affaires sociales : 08/20

Rien n’a bougé chez la ministre de la Famille et des affaires sociales. Même les 16 jours d’activisme sur les violences basées sur le genre n’ont pas réussi à mettre sous les feux de la rampe Bintou Chabi Adam Taro.

José Didier Tonato, Mcvdd : 13/20

Sur le terrain, le projet Asphaltage s’exécute normalement avec des chantiers ouverts ici et là à Cotonou et périphérie. Les travaux de protection de la côte aussi pour le bonheur des populations.

Cossi Gaston Dossouhoui, Ministre de l’Agriculture : 09/20

Les mêmes incendies décriés par le passé dans le secteur cotonnier continuent malheureusement de s’enregistrer. Difficile aussi de voir le ministre Gaston Dossouhoui sur d’autres chantiers dans son département ministeriel, ces derniers jours. Peut-être que quelque chose se fait dans l’agriculture, l’élevage et la pêche mais le terrain politique occupe plus Gaston Dossouhoui pour les législatives dans la 9eme circonscription électorale.

Barnabé Z. Dassigli, Mdgl : 08/20

Très actif sur le terrain politique, Barnabé Dassigli était aux premières loges au congrès constitutif de l’Union progressiste à laquelle son parti a adhéré. Par contre, pour ce qui s’agit des activités relevant de son ministère, c’est le calme plat. C’est le statu quo chez lui aussi.

Séverin Quenum, Garde des sceaux : 09/20

C’est une petite prouesse du gouvernement dont le ministre Sévérin Quenum peut tirer avantage. L’Ecole de formation des professions judiciaires (Efpj)  tant attendue a été lancée cette semaine. Me Sévérin Quenum a parachevé l’œuvre entamée sous son prédécesseur Joseph Djogbénou. Une bonne nouvelle qui devrait donner la joie à plusieurs Agents permanents de l’Etat recrutés et qui attendaient toujours d’être formés. Statu quo.

Fortuné Alain Nouatin, Ministre délégué chargé de la défense nationale : 07/20

Dans un contexte sous-régional très mouvementé et fait d’attaques terroristes et du crime organisé, les Béninois ont pu célébrer les fêtes de fin d’année sans craintes. C’est un succès à mettre aussi à l’actif du ministre Fortuné Nouatin qui travaille à la restructuration de l’armée béninoise.

Romuald Wadagni, Mef : 08/20

Le corps électoral est convoqué pour le 28 avril prochain pour désigner les  futurs députés. Au ministère des Finances, on s’active pour accompagner le long processus. Le ministre Romuald Wadagni a déjà défini avec les structures impliquées dans l’organisation des élections le budget : 5,5 milliards F Cfa. Les premiers décaissements devraient se faire d’ici-là.

Sacca Lafia, Misp : 08/20

Le département ministériel que dirige Sacca Lafia pourrait créer quelques soucis à certains partis politiques. Chargé de contrôler la conformité des  formations politiques aux nouvelles dispositions de la Charte des partis politiques, le ministère de l’Intérieur a déjà décelé des irrégularités dans certains dossiers. Mais certains pensent plutôt à une manipulation visant à empêcher certains partis de participer aux prochaines élections.

Serge Ahissou, Ministre du commerce : 07/20

Cette période des fêtes, les prix des denrées alimentaires ont flambé. Les sorties de structures sous tutelles pour s’en préoccuper ne sont pas perceptibles. Sur le terrain politique, Serge Ahissou qui a rejoint le Bloc républicain est aussi transparent.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite