Présentation de vœux à l’Assemblée Nationale : Houngbédji promet satisfaire les doléances du Synapa

197

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Lundi 7 janvier 2019 au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo, les parlementaires ont sacrifié à la tradition d’échanges de vœux à l’orée de ce nouvel an. Cela a eu lieu d’une part entre le personnel parlementaire et le président de l’Assemblée nationale et d’autre part entre ce dernier et les députés de la 7ème législature. L’occasion a été saisie par le Secrétaire Général du Syndicat des fonctionnaires parlementaires, André Odon-Aro pour faire des doléances au président de l’Assemblée nationale. Ce dernier a promis faire tout pour les satisfaire avant la fin du mandat de cette 7ème législature qu’il dirige. Avec les députés, cette occasion a permis de faire un bilan de cette législature. Le message lu par le Premier-Vice-Président Éric Houndété au nom de ses collègues a fait le point sur les prérogatives des députés qui n’ont pas été correctement exercées.

“Excellence Monsieur le Président,

Dans quelques jours, le Bureau Exécutif du SYNAPA que j’ai la charge de diriger depuis bientôt trois (03) ans va finir son mandat. De même, dans quelques mois prendra fin la 7ème législature que vous dirigez depuis le 15 juin 2015.

L’occasion ne s’y prête pas de vous dresser un chapelet de doléances car nous ne sommes pas au 1er mai. Toutefois, il me parait indispensable en cette ultime occasion solennelle, de formuler, en termes de doléances, deux vœux très chers au personnel.

Excellence Monsieur le Président,

Il s’agit d’une part, de doter le personnel d’une loi portant statut de la fonction publique parlementaire au Bénin à l’instar du Burkina Faso, du Niger, de la Côte d’Ivoire pour ne citer que ces quelques exemples et d’autre part, de bien vouloir régler, avant la fin de votre mandat, les arriérés des cotisations de la CNSS qui, à la date d’aujourd’hui, est de douze (12) mois, soit la totalité de l’année 2018.

Trouver de solutions à ces deux préoccupations serait donc les meilleurs cadeaux que vous auriez offerts au personnel en ce début du nouvel an 2019 surtout que le personnel civil est laissé pour compte durant les fêtes de fin d’année depuis 2017.” a demandé le SG Synapa et au président de l’Assemblée nationale de répondre ceci:

 “C’est vrai qu’à des moments donnés les exigences de mon rôle m’amènent à vous demander davantage. Ceci traduit à mon sens, l’importance de votre rôle dans la bonne marche du parlement. Ces efforts consentis ont conduit à de nombreuses réalisations. Sans vous, cela ne serait pas possible. Je vous en félicite !

Chers collaborateurs,

Il n’en demeure pas moins que des défis restent à relever. Vous aviez fait cas, entre autres du vote de la loi portant statut de la fonction publique parlementaire ;

paiement des arriérés des cotisations de la CNSS.

Mesdames et Messieurs,

En ce qui concerne le vote de la loi portant statut de la fonction publique parlementaire, je puis vous rassurer que la sécurisation de l’emploi fait partie de mes préoccupations depuis mon investiture à la tête de notre Institution en juin 2015. Jusque-là, j’ai fait le nécessaire possible. Aussi, et sans me verser dans une démagogie, voudrais-je vous dire que je pèserai de mon poids pour que cette loi soit votée avant la fin de la session en cours, donc dans les tous prochains jours à venir.

S’agissant du dossier de reversement des arriérés de cotisations de la CNSS, je verrai avec les Questeurs et la direction de la questure comment éponger le plus urgent possible  ces arriérés.

Vous avez également abordé les questions  relatives aux fêtes de fin d’année. A ce sujet, je dirai que la plus belle femme ne peut donner que ce qu’elle a. Le désire était là, mais les réalités se sont imposées.”

Pour ce qui est du message lu par le Premier Vice-président Éric Houndété au nom de ses collègues, on retient  du bilan de la septième législature que le contrôle de l’action gouvernementale reste le maillon faible.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite