Première réunion de la Fédération béninoise de taekwondo : Deux jours pour les états généraux

128

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Plusieurs d’autres décisions importantes prises)

La Fédération béninoise de taekwondo (Fbtae), dirigée par Victorien Dossa Kougblénou, a décidé de l’organisation des états généraux du taekwondo béninois, du 25 au 26 janvier 2019. C’est l’information principale issue de la première réunion du Comité exécutif de la Fbtae au titre de l’année 2019. Une réunion qui a eu lieu, samedi 5 janvier 2019, dans les nouveaux locaux du siège de la Fbtae sous la présidence de Victorien Dossa Kougblénou.

Au terme de cette première rencontre du Comité exécutif de la Fbtae, plusieurs décisions ont été prises. Ainsi, au titre des manifestations fédérales, il sera organisé du 25 au 26 janvier 2019, les états généraux du taekwondo béninois. A en croire le compte rendu publié par le secrétaire à la communication de la Fbtae, cette première activité de l’année 2019 a pour objectif de réunir l’ensemble des acteurs du taekwondo béninois ainsi que des personnes ressources autour des problématiques devant permettre une relance de cet art martial. «En prélude à ce grand rendez-vous qui aboutira à de grandes  décisions et  résolutions pour une dynamique de notre Fédération, le Comité a instruit tous les différents acteurs sur le plan organisationnel et scientifique pour la prise des  dispositions  idoines», a souligné le compte rendu. Outre cette organisation qui va certainement faire renaître le taekwondo béninois, il sera procédé à  l’ouverture officielle  du siège de la Fbtae, vendredi 25 janvier 2019. L’autre date à retenir est le 16 mars 2019 où le Comité exécutif de la Fbtae procèdera au lancement de la saison sportive du taekwondo. «Cette activité est une première, une innovation qui revêt un caractère symbolique et institutionnel. C’est elle qui ouvrira désormais la saison sportive», précise le compte rendu.

 

Au titre des mesures conservatoires…

Au titre des mesures conservatoires, il a été décidé de la suspension de toutes les activités de passage de grade et d’organisation de compétitions au niveau de toutes les associations sur toute l’étendue du territoire national jusqu’au 15 mars 2019. Cette mesure, à en croire le compte rendu, concerne également  la délivrance des licences et autres pièces. «Elle découle de la nécessité  d’attendre les nouvelles orientations qui seront issues des Etats Généraux et de l’appropriation des nouveaux manuels de procédures techniques en vigueur», a conclu le compte rendu. A travers ces différentes décisions, on peut dire que le taekwondo béninois est en train d’amorcer un dynamisme pour son éclosion afin de se révéler davantage au monde sportif en général et au paysage du taekwondo en particulier. Il urge donc, à cet effet, d’accompagner la volonté du nouveau Comité exécutif de la Fbtae avec à sa tête le président Victorien Dossa Kougblénou qui prône un nouveau départ du taekwondo au Bénin.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite