CCIB Région économique de Parakou : Obligations et difficultés des opérations économiques au menu d’une séance

276

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La salle de conférence de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin Région économique de Parakou a abrité hier une séance d’échanges entre les chefs d’entreprises de la région d’une part, la direction départementale des impôts et du domaine du Borgou et le Centre d’Arbitrage de Médiation et de Conciliation (Camec) d’autre part. C’est une initiative de Salifou Arouna Kamilou, président de la Chambre de commerce et d’industrie région économique de Parakou. Partager avec l’administration fiscale  départementale et le Camec, les préoccupations et difficultés des opérateurs économiques afin de recevoir des informations utiles pour engager avec sérénité les activités économiques au cours de l’année 2019.Tel est l’objectif visé par la région économique de Parakou de la CCIB en décidant d’organiser cette rencontre dont l’importance n’est plus à démontrer. Une rencontre qui permettra de passer en revue la situation des quittances abandonnées par certains opérateurs économiques au niveau des recettes perception; la procédure d’enregistrement des marchés hors taxe telle que retenue dans la nouvelle loi des finances exercice 2019;  les différentes approches d’exécution des missions de redressement fiscal notamment le rapport entre les redressements effectués par la SIM et la brigade de vérification et une clarification sur le taux réel d’enregistrement des marchés assujettis. Adam Sinagawé, représentant des chefs d’entreprises de BTP de Parakou, a fait observer que l’année 2018 a été une année particulièrement éprouvante pour les entreprises du secteur des BTP dans la région économique de Parakou caractérisée par un ralentissement généralisée de l’activité économique pour les petites entreprises. C’est pourquoi, il a, au nom de ses pairs salué, l’initiative de ladite rencontre qui permettra de lever les différents goulots d’étranglement des opérateurs économiques en général et particulièrement, ceux du secteur des BTP. Il a également émis le vœu de l’installation d’un climat de compréhension entre les chefs d’entreprise et l’administration fiscale du Borgou pour le rayonnement économique de Parakou. Échanger entre différents partenaires pour conduire à bien les activités économiques tout au long de l’année 2019. Tel est le sens qu’il convient de donner à la séance selon Arouna Salifou Kamilou, président de la CCIB région économique de Parakou. Procédant à l’ouverture de la séance, le président a demandé aux chefs d’entreprise de profiter de la présence des responsables de l’administration fiscale locale et du médiateur du CAMeC pour évacuer toutes les zones d’ombre qui rendent difficile la gestion efficiente de leurs engagements fiscaux et commerciaux. Plusieurs communications sur la législation en vigueur qui régit les activités commerciales et économiques et les obligations fiscales des entreprises sont au menu de cette séance d’échanges avec les chefs d’entreprises.

Albérique HOUNDJO (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite