Lokossa/18ème circonscription électorale : Des vœux au président Yayi via Chantal Houndétékpon

324

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

À Lokossa, jeudi 3 janvier 2019, des femmes de la commune s’étaient mobilisées au domicile de Dame Chantal Houndétékpon, secrétaire locale aux affaires féminines des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). L’objectif en ce début d’une nouvelle année, c’est de présenter leurs vœux à l’ancien chef de l’État, Dr Yayi Boni, président d’honneur du parti. Ne pouvant effectuer le déplacement de Cotonou, ces femmes ont préféré le faire via leur sœur Chantal Houndetékpon, qui se bat au quotidien dans la 18ème circonscription électorale afin que la flamme cauris reste allumée.

« C’est une année qui vient de s’achever dans la douleur et dans le regret, une autre vient juste de commencer et à cette occasion nous sommes venues présenter nos meilleurs vœux à notre cher Président de la République Thomas Boni Yayi à travers notre sœur Chantal », ainsi plantait le décor, la porte-parole des femmes des marchés, des champs, des bureaux de la cité des kotafon. En effet, ces femmes se disent toujours nostalgiques et admiratives de certaines réalisations de l’ancien chef de l’Etat, dans le sens du développement, quand il était au pouvoir. A en croire également les témoignages, sous Yayi Boni, la prospérité partagée était une réalité. Le choix porté sur l’amazone Chantal Houndétékpon pour être leur émissaire auprès du président Yayi n’est pas un fait du hasard. C’est en reconnaissance d’abord aux actes concrets et utiles qu’elle ne cesse de poser sur plusieurs plans notamment la sensibilisation et l’assistance aux femmes de Lokossa et de la 18ème circonscription électorale en général (Bopa, Lokossa, Houéyogbé), surtout le long de l’année 2018 qui a été pour la plupart d’entre elles une année difficile. « Présenter nos vœux au Président Boni Yayi, c’est aussi un soutien sans réserve que nous lui apportons dans la campagne nuisible de diffamation lancée contre sa personne par les sbires de la ruse et de la rage…! », a insisté la porte-parole des femmes.

Quand elle prit la parole à son tour, la chargée de mission de circonstance, Chantal Houndétékpon s’est réjouie de cette confiance renouvelée et a pris l’engagement de transmettre fidèlement les bons vœux à qui de droit.

 

Mike M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite