Jet d’ordures sur les espaces ou voies publics à Kpakpakanmè : André Mètomè sensibilise ses administrés

228

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La lutte contre l’insalubrité ne se limite pas à Cotonou. Dans la commune de Sèmè-Podji, des initiatives sont également prises pour amener les populations à assainir quotidiennement leur cadre de vie. En dehors des campagnes mensuelles de salubrité, des structures de collecte d’ordures font diligence à longueur de journée pour débarrasser les maisons d’immondices et autres. Ce samedi, 05 janvier 2019, le chef de quartier de Kpakpakanmè (arrondissement d’Agblangandan), André Mètomè a convié ses administrés à une importante séance de sensibilisation. S’adressant à ces derniers, il a confié que les dispositions légales encadrant la protection de l’environnement, condamnent le déversement des ordures sur les voies publiques. Tout en se référant aux récentes condamnations prononcées par le Tribunal de première instance de première classe de Cotonou, il a fait savoir que toute personne reconnue coupable d’insalubrité est passible de poursuites judiciaires. Plus de dépotoir sauvage dans les ruelles ou encore à côté des maisons, met-il en garde. Tout en rassurant de la mise en place dans les tout prochains jours des comités de suivi et de salubrité, André Mètomè a appelé à une prise de conscience collective dans l’optique de garantir le bien-être et le mieux-vivre à tous.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite