FIP 2019 : La valorisation du riche patrimoine culturel de Porto-Novo

118

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La pelouse du stade Charles de Gaulle a servi  de cadre, samedi 5 janvier 2019  au lancement officiel des activités entrant dans le cadre du Festival international de Porto-Novo (FIP). Quatre  ministres du gouvernement ainsi que d’autres personnalités, les têtes couronnées sans oublier les populations sorties massivement,  ont répondu à l’invitation du conseil municipal de Porto-Novo dirigé par le maire Emmanuel Zossou.  Des discours riches en enseignements, un spectacle inaugural ont meublé cette cérémonie.

En 2017 lorsque la première édition marqua le premier pas, qui l’eut cru? Seul le maire Emmanuel Djiman Zossou. Il savait où il allait parce qu’il a compris très tôt qu’il y avait un vide à combler dans ce domaine. 2018 a enregistré la deuxième édition et en 2019, l’organisation juste de la phase du lancement officiel de ce festival, témoigne du poids de l’expérience capitalisée après deux éditions. Tout le public était sidéré par le beau spectacle. De la population aux autorités politico-administratives béninoises en passant par les autres nationalités présentes à cette cérémonie de lancement, toutes ont reconnu la perfection de l’organisation, surtout avec le spectacle inaugural du célébrissime acteur metteur en scène Alougbine Dine qui a marqué le public avec la pièce “La Renaissance”.  Une pièce qui parle de l’histoire de Porto-Novo de fond en comble. Il faut faire remarquer que ce spectacle a rassemblé  plus de 600 acteurs qui ont défilé devant un public venu des quatre coins du Benin et d’un peu partout à travers le monde pour donner le caractère international au festival. La pièce en question a retracé l’histoire de la ville de Porto-Novo depuis l’époque du fondateur du royaume de Hogbonou, Tè-Agbanlin  à nos jours. Les grands moments qui ont marqué les successions à son trône, l’invasion européenne avec la naissance de la colonisation sous le roi Tofâ, la résistance  au système colonialiste organisée par certains fils de Hogbonou, la naissance des courants  et la constitution de la classe politique , le référendum qui a conduit à la naissance de la République du Dahomey, la vie sportive dahoméenne avec l’équipe de football les Dragons de l’Ouémé à Porto-Novo, et les maux qui freinent le développement de la ville de Porto-Novo. Tout cela a été révélé dans cette pièce de Alougbin Dine et a fait naître des émotions au sein du public.

La soirée consacrant ce lancement a été géniale et inédite.  Même le maire Emmanuel Zossou et le  Ministre de la culture Oswald Homeky ont joué dans la scène car un tableau a permis à ces deux personnalités de mettre le feu  du festival. Un concert musical organisé sur l’esplanade de l’Assemblée Nationale  a mis fin au programme de la première journée.

 

Épiphanie à Porto-Novo

 

Dimanche 06 janvier 2019, les activités ont continué avec la célébration de l’Épiphanie qui a commencé par une messe  à la Paroisse Notre Dame. Messe à laquelle le chef de l’État béninois Patrice Talon et le président de l’Assemblée nationale Adrien Houngbédji  ont assisté. S’en est suivie la réjouissance populaire à travers la ville.

 

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite