Evaluation de l’action publique : Voici le Bulletin de note du gouvernement (Semaine du 28 décembre 2018 au 04 janvier 2019)

911

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Qui monte, qui descend et qui maintient le statu quo ? Tout comme le Baromètre publié chaque vendredi dans les colonnes de votre journal, vous trouverez désormais chaque lundi, pour bien commencer la semaine, la notation exclusivement réservée aux membres du gouvernement. C’est notre manière à nous, à Matin Libre, d’inciter les ministres à donner le meilleur d’eux-mêmes pour la résolution des problèmes de la Cité.

Sacca Lafia, Misp : 12/20

La stratégie mise en place pour assurer une période de fêtes paisibles est saluée par beaucoup de gens. La fin d’année a peut-être été moins festive, mais les Béninois ont célébré les fêtes en sécurité. Le ministre Sacca Lafia et son équipe sont à féliciter.

Marie Odile Attanasso, Mesrs : 12/20

Bien que l’acte administratif matérialisant la décision portant rétablissement des 21 étudiants exclus de la Flash/Uac n’ait pas été rendu public, la nouvelle reste un soulagement. Fortement critiquée au sein de la communauté universitaire pour des réformes non inclusives et inopportunes, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie-Odile Attanasso et les autorités décanales posent ainsi un acte rassurant.

José Didier Tonato, Mcvdd : 11/20

Les actions de lutte pour la protection des côtes contre l’érosion se poursuivent au ministère du Cadre de vie.  Cette fois-ci se sont les populations situées à l’Est de Cotonou, entre le Chenal à Akpakpa-Dodomè et Ekpè qui peuvent souffler. José Tonato a également reçu  l’équipe du Groupement Intercommunal des Collines –GIC. C’était dans le cadre de la préparation d’une table ronde des acteurs – bailleurs pour le portefeuille de projets à dynamiser en 2019. L’année 2019 ne sera pas du tout repos pour le ministre. L’asphaltage devrait entrer dans sa phase active.

Allasane Seidou, Mit : 11/20

A la veille de la fête de Noël, le pont de Womè a été partiellement ouvert au trafic. Même si c’est uniquement les motos qui sont autorisées à y circuler pour le moment, c’est un véritable soulagement pour les populations de Womè, Cocotomey et environs. Ce chantier était tant attendu. Il sera une réalité dans quelques jours lorsque les travaux de finition seront achevés.

Adidjatou Mathys, Mtfp : 10/20

Si le meeting du Bloc républicain a été un fiasco à Porto-Novo, le vibrant hommage rendu par le ministre du travail et de la fonction publique, Mathys Adidjatou à la mémoire du syndicaliste Gaston Azoua reste un acte fort, témoignant de l’engagement du gouvernement à toujours faire avec les partenaires sociaux.

Fortuné Alain Nouatin, Ministre délégué chargé de la défense nationale : 10/20

Dans un contexte sous-régional très mouvementé et fait d’attaques terroristes et du crime organisé, les Béninois ont pu célébrer les fêtes de fin d’année sans craintes. C’est un succès à mettre aussi à l’actif du ministre Fortuné Nouatin qui travaille à la restructuration de l’armée béninoise.

Romuald Wadagni, Mef : 10/20

Les législatives prochaines devraient être organisées sans difficultés. En tout cas, les échéances électorales ne devraient souffrir d’aucun problème financier.  L’Argentier national a pu s’entendre avec les autorités de la Commission électorale nationale autonome (Cena) autour de la somme de 5,5 milliards F Cfa. C’est dire que Romuald Wadagni met les bouchées doubles pour des élections réussies.

Aurélien Agbénonci, Maec : 10/20

Aurélien Agbénonci doit continuer à faire marcher l’appareil diplomatique afin de soutenir les efforts faits pour accélérer le décollage économique du Bénin. Après les performances notées dans son département ministériel, il y a quelques semaines, le Bénin attend toujours d’autres actions spectaculaires.  Statu quo.

Modeste Kérékou : 10/20

La tenue de la 7ème édition de la Quinzaine de l’emploi, a permis de suivre une séance de restitution des ateliers d’innovations et de création d’emplois organisée par l’Agence nationale pour l’emploi, dans le but de réduire le taux du sous-emploi (72%). Une nouvelle approche, aux dires du représentant du ministre, porteuse d’emplois. Statu quo.

Oswald Homeky, Mtcs : 10/20

Avec le ministre en charge du tourisme, de la culture et des sports, la sphère culturelle revit à nouveau. Les initiatives artistiques et culturelles poussent de partout et l’animation de la vie culturelle au Bénin a repris de plus belle. Les acteurs, promoteurs et entrepreneurs culturels, très enchantés par le fait, au sein de l’opinion décernent un satisfecit à l’autorité ministérielle.  Statu quo.

Bintou Chabi Adam Taro, Ministre de la famille, des affaires sociales : 09/20

Le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance a sacrifié, mercredi 02 Janvier 2019, à la tradition des vœux du nouvel an. Madame Bintou Chabi Adam Taro et ses collaborateurs se sont retrouvés dans la salle de conférence des tours administratives pour faire le bilan des actions menées en 2018, apprécier les résultats et renouveler leur engagement pour mieux faire en 2019. Dans le bilan présenté par Pascal IDRISSOU WELE, Secrétaire Général du Ministère, on retient qu’en peu de temps, le Ministère a fait des bonds qualitatifs.

Séverin Quenum, Garde des sceaux : 09/20

Depuis quelques jours, la maison Justice enregistre diverses activités dans le cadre de l’assainissement du milieu. Le Garde des Sceaux, Séverin Quenum a présidé une réunion d’étude d’un avant-projet du guide de la déontologie du magistrat. Des descentes ont été également effectuées dans les juridictions et certaines prisons du Bénin. Les conditions de vie des détenus préoccupent certainement les hautes autorités du département de la Justice. Statu quo

Barnabé Z. Dassigli, Mdgl : 08/20

Barnabé Dassigli, le ministre de la décentralisation est préoccupé par les nouveaux défis du monde actuel face aux changements climatiques et l’urbanisation. Son appel au sommet Africités 2018 est allé dans ce sens invitant à une planification urbaine. Sur le plan politique, il s’active dans l’univers concurrentiel de sa circonscription électorale pour imposer sa vision conformément aux exigences de la nouvelle charte des partis politiques.

Cossi Gaston Dossouhoui, Ministre de l’Agriculture : 08/20

Temps mort également chez le ministre Gaston Dossouhoui. Pourtant c’aurait été bien qu’on en sache un peu plus sur l’étape actuelle de la campagne cotonnière et les diligences en cours pour booster les autres filières agricoles. Gaston Dossouhoui se doit d’être beaucoup plus actif sur le terrain car de son dynamisme dépend la résolution du problème de la faim et du chômage des jeunes. Statu quo.

Aurélie Adam Soulé Zoumarou : 09/20

La ministre de l’économie numérique est très active sur Tweeter. Elle se veut visiblement proche de tous ceux qui contribuent à l’éclosion du numérique au Bénin. C’est alors qu’elle a reçu le 14 dernier,  la fondatrice de keamedicals, cette startup qui fait partie des lauréats du Fonds d’innovation pour les accélérateurs d’écosystèmes numériques. Objectif : «Je l’ai félicitée pour avoir mis sous les projecteurs l’écosystème de notre pays», lit-on dans son tweet. Statu quo.

Salimane Karimou, Memp : 06/20

Beaucoup plus présent sur le terrain politique depuis un moment, le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou n’a pu poser des actes concrets pour solutionner les problèmes dans le sous-secteur.

Mahougnon Kakpo, Mestfp : 05/20

C’est le silence qui plane autour de l’évaluation intellectuelle et pédagogique des enseignants du secondaire depuis un moment. Le ministre de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahougnon Kakpo va-t-il revenir une fois encore sur sa décision. En attendant, la reprise des activités académiques après les congés de fêtes de fin d’année, est prévue pour lundi prochain. Peut-être que la question refera surface et le ministre devra bien faire face à de la résistance.

Benjamin Hounkpatin : 07/20

La fièvre hémorragique à virus Lassa fait son apparition à Cotonou. Après la confirmation de quelques cas dans le Borgou, un autre cas a été enregistré cette semaine et confirmé après analyse à Cotonou. Ce qui augmente à cinq le nombre de cas déjà confirmé. Alors que le ministre avait rassuré des dispositions prises pour circonscrire le mal, la résurgence d’un nouveau cas sème le doute sur l’efficacité des stratégies des mesures de prévention et de riposte. Statu quo.

Serge Ahissou, Ministre du commerce : 07/20

Il a finalement jeté le masque. Le ministre Serge Ahissou est membre du Bloc Républicain tout comme son collègue Prd au gouvernement Jean Claude Houssou. Tous les deux ont abandonné le parti qui les a révélés. Mais avec l’organisation ratée du meeting des Républicains samedi dernier à Porto-Novo, ils ont tous échoué à leur premier test de popularité. La preuve que leur départ du Prd est un non-événement pour les militants. Ras.

Samou Adambi, Ministre des mines : 10/20

Chose promise, chose due. Les populations du Plateau d’Abomey, Cana et Bohicon et particulier ont actuellement de l’eau potable de la Soneb pour passer d’agréables fêtes de fin d’année. Même chose dans certaines localités du département des Collines. C’était une promesse du ministre des mines Samou Adambi alors en tournée courant Août 2018. Promesse tenue car la production des stations d’eau de la SONEB à Cana et à Bohicon est effectivement passée dès ce 24 décembre 2018, de 265m3/h à 435 m3/h mettant ainsi fin au délestage opéré jusqu’ici entre les zones alimentées, du fait de déficit de production. Statu quo.

Abdoulaye Bio Tchané, Mpd : 11/20

La Banque européenne d’investissement (BEI) a accordé une subvention, d’un montant de 33 milliards de francs CFA (environ 57 598 200 dollars américains) pour le financement du programme d’assainissement pluvial de la ville de Cotonou. Ce financement a été paraphé vendredi dernier à Paris entre le ministre  d’Etat, chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané et le vice-président de la Banque européenne d’investissement, Ambroise Fayolle. Un pas est ainsi franchi dans la recherche de solutions au phénomène d’inondation dans la ville de Cotonou. Statu quo.

Jean-Claude Houssou, Ministre de l’énergie : 07/20

Le ministre de l’énergie, En dépit des différentes mesures prises de concert avec le personnel à la veille des fêtes de fin d’année pour rendre disponible l’énergie électrique, des coupures éparses sont constatées et ont perturbé lebon déroulement des manifestations marquant la célébration. Pendant ce temps, sur le terrain politique, Jean Clause Houssou s’active pour se faire une place dans la 19e  circonscription électorale lors des prochaines élections législatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite