Secteur éducatif à Parakou : La mairie fait le bilan des actions de 2018

472

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les actions de la municipalité de Parakou dans le secteur de l’éducation pour le compte de l’année 2018, ont été passées en revue.

C’est Ibrahim Chabi Mama, le premier adjoint au maire, qui s’est collé à l’exercice sur la radio Fraternité FM de Parakou.

Au nombre des actions dans ce secteur névralgique, on peut mettre à l’actif de l’équipe conduite par le maire Charles Toko, des constructions d’infrastructures scolaires dans les trois arrondissements de Parakou.

Il a laissé entendre que le conseil municipal a investi plus de 300 millions de francs Cfa dans la construction de modules de salles de classes et la clôture de plusieurs écoles et collèges de la ville. Il s’agit des écoles telles que Wanrou Sourou, Albarika, Banikanni, Epp Bawera, Epp Sntn, Doparou, Epp Woré centre, Epp Derou, Epp Gannon sont les écoles qui ont été impactées par les actions de la mairie en 2018.  Ibrahim Chabi Mama a rappelé que les petits enfants de la maternelle ont été également touchés par les actions de la mairie en 2018. Ainsi, 1000 chaisettes ont été réalisées au profit des écoles maternelles de la ville avec l’appui financier de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adecob) qui a même aidé la mairie à ériger la clôture de l’école de Derou.

- Advertisement -

Les travaux dirigés (TD) qu’organise la mairie, vont bientôt reprendre pour le bonheur des candidats aux divers examens dans la commune de Parakou, a insisté le premier adjoint au maire.

Pour les perspectives, Ibrahim Chabi Mama a annoncé la construction de plusieurs salles au niveau de nombreux collèges de la ville. Aucun établissement ne sera oublié avant 2020, a  rassuré le premier adjoint au maire.

Toutes ces actions ont permis de soulager un peu les peines des acteurs du système éducatif dans la ville de Parakou.

 

C’est bien beau, tout ce qui a été fait par la mairie de Parakou pour le secteur de l’éducation.

Mais, il reste beaucoup à faire pour mettre à l’aise le secteur de l’éducation. Surtout que la mairie a déclaré le budget 2018 consacré à l’éducation. Avec comme objectif de procéder à la clôture de tous les établissements scolaires de la ville en 2018. À l’arrivée, force est de constater que cet objectif n’a pas été atteint. Pour preuve, plusieurs établissements scolaires publics sont sans clôture et salles de classe.

Albérique HOUNDJO (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite