Edition 2018 du championnat national de karaté : Le président Rock Quenum apprécie le niveau

840

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Atlantique rafle tout sur son passage)

La Fédération béninoise de karaté-do (Fbk-do) a organisé, dimanche 30 décembre 2018, au Hall des arts (Hals) de Cotonou, le championnat national de karaté, édition 2018. Une compétition que qualifie de passable le président de la Fbk-do Rock Quenum.

Plus d’une centaine de pratiquants de cet art martial ont pris part à l’édition 2018 du championnat national. Une compétition qui a permis aux uns et aux autres de jauger leur niveau. Très en forme sur le tatami, Fridole Tobossou a démontré sa souplesse et son efficacité au combat. La médaillée de Bronze lors des derniers championnats d’Afrique seniors a émerveillé tous ceux qui étaient présents lors de sa démonstration de kata. C’est logiquement qu’elle permet à son équipe de battre en finale celle des départements de l’Ouémé-Plateau au niveau des kata dans la catégorie des séniors dames. A l’image de la pépite du Karaté-do béninois, les champions habituels ont aussi tenu leur rang mais beaucoup d’athlètes ont fait des prestations moyennes. «Le niveau des athlètes à l’issue de ce championnat démontre que bon nombre ne travaille pas assez même si certains fournissent des efforts », déploré Rock Quenum. Il reste cependant confiant et rassure qu’avec le travail, le karaté béninois offrira la médaille en or au Bénin aux Jeux Olympiques (Jo) prochains. «C’est pourquoi, avant ce championnat, les arbitres, les entraineurs ont suivi un stage de trois jours pour approfondir leur connaissance. Car le karaté fait partie désormais des cinq disciplines retenues par le ministère des Sports pour être introduites dans les écoles et universités publiques», a-t-il précisé. Ce qui prédit que de nouveaux jours glorieux sont annoncés pour les karatékas béninois dans le travail constant et la discipline. «Notre challenge est d’apporter la science infuse à ces derniers pour que tous les athlètes aient le même niveau», a confié le président de la Fbk-do. Notons que c’est le département de l’Atlantique qui a raflé la majorité des médailles en or venant ainsi en tête du classement général. Désormais, les regards sont tournés vers les compétitions régionales, continentales et mondiales.

Zoom sur quelques résultats

Kata individuel dames : Atlantique 1 ; Atlantique 2 ; Mono

Kata individuel Hommes : Atlantique 1 ; Ouémé ; Borgou

Kata équipes dames : Atlantique 1 ; Atlantique 2

Kata équipes hommes : Atlantique 1 ; Borgou ; Atlantique 2

Kumité dames : Atlantique 1 ; Borgou ; Atlantique 2

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite