Concours mondial de mémorisation du Coran : Les quatre représentants du Bénin connus

364

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Quatre ambassadeurs en matière de mémorisation et de psalmodie du Coran iront représenter le Bénin au concours mondial qui se déroulera en Malaisie et au Koweït courant avril 2019. Ils ont été sélectionnés à l’occasion de la finale du concours de mémorisation du livre saint de l’islam hier jeudi 27  décembre  2018, à la Mosquée centrale de Jonquet à Cotonou.

Ils étaient huit à mesurer leurs connaissances respectives au cours de cette finale de : ”Les ambassadeurs du coran”. Au terme d’une partie épique, ces huit finalistes ont tous retenu l’attention des jurés, grâce à leur mémorisation parfaite des textes du coran,  leur lecture avec tedjweed, leur voix et présentations au cours des différents passages.  Le jury, avec les difficultés qu’il a eues pour pouvoir les départager, a fini par retenir les quatre meilleurs des meilleurs,  parmi ces huit meilleurs. Il s’agit en effet d’Adam Zakariya, d’Abdoul Baky Wahabou, de Barkane Inoussa et de Noumanou Adamou Abouramani. Ainsi, ces derniers s’offrent  le billet pour la compétition internationale prévue en avril prochain. Un premier binôme de deux lauréats à savoir Barkane Inoussa et Noumanou Adamou Abouramani  se rendra en Malaisie respectivement dans la catégorie mémorisation et psalmodie du Coran. Quant au second constitué d’Adam Zakariya et  d’Abdoul Baky Wahabou, il foulera le sol du  Koweït, pour le même challenge. Le Secrétaire Général de l’Union islamique du Bénin (Uib), Imam Aboul Jalili Yessoufou a salué le niveau des candidats. Il a également incité les lauréats à défendre  hardiment les couleurs du Bénin en terre koweitienne et malaisienne. « Je remercie tout particulièrement les autorités béninoises dont l’action dans la coopération internationale a permis la participation du Bénin à ces compétitions internationales. Je salue le professionnalisme le patriotisme et le sens du devoir du Comité d’organisation pour avoir eu le pari de réussir malgré la contrainte », a-t-il fait savoir. Avant d’arriver à ce stade de la compétition, des sélections en amont ont été faites. Subséquemment, 13 candidats ont été retenus dans le cadre de la présélection qui a succédé à celle départementale, ayant  connu une participation non négligente. C’est à l’aune de cette phase de présélection que le jury a jeté son dévolu sur les huit finalistes d’hier.

 

Janvier GBEDO (Stag)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite