La loupe : Le fiasco du siècle

610

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Adidjath Mathys, Jacques Migan et autres, ont flambé plusieurs dizaines de millions de Mathurin De Chacus, en voulant se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas.

En s’arrogeant tous les rôles et en jouant aux dictateurs, surtout aux bras droits de Patrice Talon et Olivier Boko, alors que politiquement ils sont absents au bataillon, ils se sont froidement piégés.

Comment des gens parachutés  de nulle part, Parce que ministres ou proches des patrons peuvent mobiliser quinze mille personnes?

On était loin d’imaginer que toutes ces personnalités rassemblées pouvaient ignorer que l’on pose les affiches des jours auparavant pour un tel événement. Meeting du parti politique. De surcroît, nouvellement né.

Comment peut-on  imaginer que les affiches, les banderoles, et autres gadgets sont en train d’être livrés le jour de l’événement jusqu’ā 20 heures. Que des apprentis menuisiers soient conviés sur les lieux de l’événement pour bricoler et improviser des supports pour les affiches.

Comment imaginer que des ministres et des directeurs soient  incapables de mobiliser deux mille personnes par tête, alors qu’ils lorgnent des sièges de députés. Et réclament même ā tue-tête la tête de liste.

Avec une guerre bête de leadership on écarte tout le monde voulant tout pour soi.

Voilà les dégâts causés par le casting du chef de l’Etat.

Ceux qui disent que Matin Libre fait de faux et truqués sondages en feront une idée.

Dine ABDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite