”Femmes engagées pour le développement” : 2018-2019, pas d’élection Peace lady

269

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

<< Nous, femmes membres de Fed Ong, avons décidé de commun accord de donner de la voix sur les nouvelles orientations devant régir désormais notre programme>>, voilà la quintessence du point de presse organisé, jeudi 20 décembre 2018 aux Chants d’oiseau à  Cotonou, par la présidente de l’Organisation non gouvernementale (Ong) “Femmes engagées pour le développement” (Fed). Elle était entourée pour la circonstance d’autres membres de l’Ong.

En 2009, Fed-Ong a été créée avec pour mission de réinstaller la femme dans sa posture d’acteur essentiel de développement, de cohésion sociale, et pour agir pour l’enracinement des valeurs et principes de paix pour le développement au Bénin et en Afrique à travers l’action structurelle des femmes. Pour ce faire, en 2016, le programme “Women of peace ” a été conçu avec son porte-flambeau “Peace lady”. De 2016 à fin 2018, soit 3 ans, des actions ont été menées.  Et selon les responsables de l’Ong, un petit bilan s’impose.

« Women of peace dans son essence et sa conception a tôt fait   de   nouer  des   espoirs   dans  l’atteinte   des   Objectifs  de développement durable notamment en ses points 5, 16 et suivants. Ainsi, tel l’oiseau de Minerve vole, Women of peace a séduit les cœurs, suscité enthousiasme et dévouement auprès de nombre de concitoyens qui ont eu le privilège de le découvrir à sa création. En un mot, nous avons impacté le Bénin >>, s’est réjouie la présidente de l’Ong Fed, Raimath Djibril Moriba qui a remercié les institutions nationales et internationales qui ne ménagent pas leur accompagnement à l’Ong. Elle poursuit: << C’est le lieu de dire que Women of peace n’est pas un projet conçu par hasard. Il vient répondre aux préoccupations majeures liées à l’épanouissement   social   de  la   femme. Ainsi   en  trois   pôles, Women of peace participe à : l’affirmation de la femme dans sa communauté ; l’action sociale des femmes sur la thématique de la paix ; ainsi qu’au leadership politique. En   clair, Women of peace  loin  d’être   un   programme uniquement   pour  la   paix,   est  aussi   appréciée   en  tant   qu’un programme-école qui doit son élévation au leadership et à la bravoure des femmes pionnières qui ont su donner de la visibilité à toutes les actions de   terrain   qu’elles  ont   menées   de  concert   avec   notre organisation >>. Parlant de femmes ou Peace ladies pionnières élues, qui ont porté grâce à l’Ong cet idéal de la paix pratique,  Raimath Djibril Moriba a rendu hommages à deux vaillantes dames: << Huguette Aurore Akplogan Dossa, Peace Lady 2017 devenue Gardienne de Paix qui a très tôt saisi l’enjeu du projet et l’a porté haut jusqu’au niveau institutionnel. A sa suite, madame Evelyne Yélian Quenum, Peace Lady 2018 dont le mandat est en cours d’achèvement >>.

Une nouvelle ère s’ouvre

 

En dépit de ce bilan élogieux, la première responsable de l’Ong Fed a annoncé un réajustement de voile du navire pour une nouvelle ère. << Dans la  dynamique  de   mieux   faire,  le   programme Women of peace connaitra des innovations ainsi que son porte flambeau que constitue Peace Lady. Ainsi, Women of peace  Acte II vise : l’ouverture aux femmes de toutes catégories qui s’engageront à y travailler  rigoureusement   aux   fins  de   faire   leurs  preuves d’abord en tant que femmes de paix ; la désignation selon un processus interne soutenu par l’ensemble des femmes Women of peace qui éliront en leur sein trois  “Porteurs de Paix ” ;  l’élection au sein des femmes “Porteurs de Paix” la “Peace Lady” de l’année conformément au processus suivi jusqu’ici >>, a détaillé Raimath Djibril Moriba. Et d’ajouter: << Considérant ces innovations, Women of peace s’attèlera à être représenté dans un premier temps dans toutes les communes à statut particulier du Bénin. Fed-Ong quant à elle reste toujours la structure faitière.

Pour finir, nous retiendrons qu’au titre de l’année 2018-2019, il n’y aura pas d’élection Peace lady. Cette période sera mise à profit pour une finalisation objective du nouveau programme Women of peace dénommé Acte 2. Women of peace entend d’ailleurs travailler en synergie avec les deux premières Peace ladies pour   conduire  des   projets   d’envergure au cours   de   la prochaine année électorale. Il n’en demeure pas moins que toutes les autres activités de Fed-Ong se poursuivront >>. Pour finir, et au nom de l’organisation non gouvernementale Fed, la présidente a formulé ses voeux les meilleurs de la Noël et du nouvel an à tous.

 

 M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite